dimitri yachvili foule accueil france bleus 2011 - Icon Sport
 
Coupe du monde

Accueil chaleureux pour les Bleus

Accueil chaleureux pour les Bleus

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 26/10/2011 à 19:45 -
Par Rugbyrama - Le 26/10/2011 à 19:45
Après une arrivée en triomphe à l'aéroport et un détour par l'Elysée, les milliers de supporters -20.000 selon la FFR- ont accueilli le XV de France ce mercredi place de la Concorde à Paris et célébré avec eux la place de vice-champions du monde décrochée dimanche face aux Néo-Zélandais à Auckland.
 

Une folle journée pour les Bleus. En effet, leur retour sur le sol français a été dignement célébré. Leur vol Emirates en provenance de Dubai, s'est d'abord posé avec près de trente minutes de retard, peu avant 14h, à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, où ils ont été chaleureusement acclamés par environ 1500 supporters. Imanol Harinordoquy, sorti parmi les premiers, a ainsi remercié les fans présents: "Cela fait chaud au coeur de voir tout ce monde, on ne s'attendait vraiment pas à ça". Les joueurs ont ensuite rejoint dans les deux bus affrétés spécialement pour conduire les vice-champions du monde à l'Elysée. Ils étaient attendus à 15h pour une réception, à huis clos, par le président de la République Nicolas Sarkozy.

A l'issue de cette rencontre, les joueurs du XV de France, l'entraîneur Marc Lièvremont et l'encadrement de l'équipe ont posé pour les photographes sur le perron de l'Elysée, avant de partir rapidement pour la place de la Concorde pour une fête organisée par la Fédération française de rugby. "Le président tenait à recevoir les joueurs juste avant de partir à Bruxelles. Il leur a expliqué que, lors de la finale, il était à Bruxelles et qu'il essayait de se tenir au courant du résultat et du cours du match. Et lorsqu'il a compris qu'ils avaient été d'une bravoure, d'une générosité et d'un courage extrêmes en finale, il a été rempli de joie", a rapporté à la presse le nouveau ministre des Sports David Douillet. Pascal Papé a qualifié la rencontre de "très détendue, très sympa" et assuré que le chef de l'Etat n'avait parlé "que de sport". Avant d'évoquer, manifestement impressionné, le cadre "très joli" de l'Elysée.

"Très très heureux, très émus"

Arrivés vers 18h15 place de la Concorde, avec plus d'une heure de retard sur le programme prévu, les joueurs, montés sur une scène face aux Tuileries, ont été acclamés un à un par le public. En costumes déjà passablement froissés après une longue journée de cérémonies protocolaires, ils ont été accueillis en véritable héros, à croire que ce sont eux qui avaient remporté la partie face aux All Blacks à l'Eden Park. "On nous a souvent dit qu'en finale on avait joué contre tout un peuple, contre 4 millions de Néo-Zélandais", a déclaré Thierry Dusautoir, le capitaine du XV de France, élu meilleur joueur 2011 par l'IRB lundi, dans un bref discours: "Mais nous on a pensé aux 65 millions de Français qui nous soutenaient, et on est fiers d'avoir joué pour vous".

"Nous sommes très très heureux, très émus, mais également assez tristes parce qu'on rentre les mains vides malgré tout", a regretté de son côté Marc Lièvremont, désormais ex-entraîneur des Bleus: "Les joueurs auraient aimé la partager avec vous", a-t-il ajouté, en référence à la coupe Webb-Ellis remise dimanche aux All Blacks. Les joueurs et l'encadrement du XV de France ont quitté la Concorde vers 19h00 pour rejoindre les locaux de la chaîne de télévision TF1, diffuseur du Mondial en France, où ils sont les invités du journal de 20 heures.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×