Coupe du monde

Skrela abdique, Doussain arrive

Blessé contre le Japon samedi et forfait au moins jusqu'au quart de finale programmé, l'ouvreur de l'équipe de France David Skrela a dû abdiquer et quitter le groupe tricolore. Il sera remplacé par son ex-coéquipier au Stade toulousain, Jean-Marc Doussain, qui n'a jamais été sélectionné.

 
Doussain remplace Skrela - Rugby - Coupe du mondeIcon Sport
 

Le sort s'acharne sur David Skrela... Touché à l'épaule droite contre le Japon samedi et remplacé onze minutes après son entrée en jeu, l'ouvreur des Bleus (33 ans, 23 sélections) a dû se rendre à l'évidence... Le staff s'était donné 48 heures pour "voir l'évolution de la blessure" et avait un peu repoussé l'échéance mardi mais il a fallu trancher. Ce mercredi, Marc Lièvremont a annoncé que son joueur était contraint de déclarer forfait pour la suite de la compétition.

Victime d'un hématome sérieux et touché au nerf circonflexe, le néo-ouvreur de Clermont ne pouvait pas revenir avant au moins le quart de finale des Bleus et rentrera en France jeudi. "L'équipe a besoin de se reconcentrer sur le match, de penser à ce Mondial. C'est mieux de les laisser tranquilles. De leur permettre de se préparer, a-t-il expliqué. Je vais revoir ma famillle, mes enfants... Je pense être indisponible pendant deux ou trois semaines au moins. Le muscle de mon épaule ne fonctionne pas du tout. Pour jouer au rugby et surtout une Coupe du monde, c'est compliqué. Je l'ai annoncé à mes coéquipiers. Il y avait beaucoup d'émotion. Mais on est tous plus ou moins préparé à ça."

Doussain, "pas un risque"

Il sera remplacé par son ex-coéquipier à Toulouse : Jean-Marc Doussain (20 ans). Ouvreur de formation replacé au poste de demi de mêlée, Doussain s'était imposé en fin de saison dernière décrochant le Bouclier de Brennus 2011 avec un statut de titulaire en numéro 9. Au Stade toulousain depuis 2007, l'Ariégeois n'a jamais été appelé auparavant en équipe de France. International moins de 20 ans, il a déjà disputé deux éditions d'une coupe d'une monde : en 2010 en Argentine (il était alors surclassé) et en 2011 en Italie.

Marc Lièvremont justifie son choix d'avoir appelé un néophyte : "Ce n'est pas un risque d'appeler Doussain qui n'a aucune sélection, a-t-il assuré. J'ai confiance en lui même si je ne le connais pas. C'est le prétendant le plus capable à ce poste là. Michalak réussit ses matchs mais je n'avais pas de certitude. Doussain a des qualités d'un joueur de très haut niveau. Du punch, bon jeu au pied, du tempérament. Tous ses entraîneurs ne tarissent pas d'éloges sur son investissement." Doussain rejoindra les Bleus mardi après la quatrième journée de Top 14 et le match du Stade toulousain contre Biarritz. Avec l'obligation de devoir s'adapter, lui qui sera attendu à l'ouverture après un début de saison à la mêlée.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |