Coupe d'Europe

Quart de finale H Cup - Face au Leinster, Toulon va devoir encore hausser son niveau de jeu


Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/03/2014 à 18:19 -
Par Fabien Pomiès - Le 31/03/2014 à 18:19
Face au Leinster, Toulon va devoir encore hausser son niveau de jeuBien plus performant ces dernières semaines, Toulon est conscient que tout n'est pas encore parfait dans son jeu. Face au Leinster, il devra être irréprochable.
 

Place à la H Cup. Après deux matchs face aux ténors du Top 14 (Clermont et Toulouse), le RCT retrouve "sa" coupe d'Europe, pour les quarts de finale de la compétition. Si les Varois affichent leur volonté de conserver le trophée sur la Rade, la bataille s'annonce corsée. Dimanche, le Leinster débarque à Toulon, accompagné de 2500 supporters, avec la ferme intention de reprendre son bien. Car avant le sacre de Toulon, les Irlandais étaient les doubles détenteurs de la H Cup. Et avec leur armada d'internationaux du XV du Trèfle, les coéquipiers de Brian O'Driscoll font figure d'épouvantail.

Ainsi, samedi soir, après la victoire du RCT face à Toulouse, tous les regards toulonnais étaient déjà tournés vers le match de ce dimanche. "C'est toujours mieux d'aborder ce genre de rencontre avec une victoire. Mais il va nous falloir élever notre niveau de jeu si l'on veut passer", estimait Frédéric Michalak. Même son de cloche chez son coéquipier Maxime Mermoz: "C'est une bonne chose d'avoir gagné face à Toulouse, mais le Leinster c'est un cran au-dessus. Le Stade nous a proposé un beau défi physique, mais les Irlandais vont plus jouer".

Le Leinster vient de battre le Munster

Et pour espérer jouer une demi-finale, Toulon devra gommer certaines lacunes. Car contre Clermont et Toulouse, les hommes de Bernard Laporte se sont, notamment, montrés très friables en touche. Au-delà de cet aspect technique, Toulon doit faire sans ce qui faisait sa force l'année dernière: une ligne d'avants infranchissable. Destructrice. Avec l'accumulation des blessures, Jacques Delmas doit composer, entre autres, sans Sheridan, Botha ou Masoe. Du coup, les champions d'Europe en titre ont du changer leur fusil d'épaule. "Avec tous les aléas que nous connaissons, nous avons dû changer notre façon de jouer. Nous avons moins de puissance devant, nous devons jouer pour gagner", concédait Sébastien Tillous-Borde, dans les entrailles du stade Vélodrome.

Plus que jamais, la rencontre de dimanche s'annonce donc serrée et incertaine. Car si Toulon s'est bien préparé face à Toulouse, dans le même temps le Leinster affrontait le Munster (adversaire de Toulouse dans un des autres quart de finale). Dans ce choc de la Ligue celte, les joueurs de Matt O’Connor se sont imposés 22-18, avec un essai de Brian O'Driscoll. La légende irlandaise a dû quitter ses coéquipiers avant le terme de la rencontre. Il devrait cependant être opérationnel dimanche. Lui qui, en cas de défaite face au RCT, jouerait le dernier match européen de sa carrière. C'est en tout cas le souhait des Toulonnais.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×