Coupe d'Europe

H Cup - Toulon-Cardiff (présentation) - Le RCT à Nice pour composter son billet


Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/01/2014 à 10:23 -
Par Clément Mazella - Le 11/01/2014 à 10:23
Toulon: A Nice pour composter son billetTenant du titre, Toulon défiera Cardiff à Nice pour retrouver confiance dans son jeu et décrocher son billet pour les quarts de finale.
 

Les champions d'Europe de Toulon, en proie au doute après leurs deux dernières défaites en Top 14, ont l'occasion de se relancer avec une victoire sur Cardiff samedi (16h40) à Nice qui les enverrait en quarts de finale. La semaine a été studieuse et discrète sur la côte varoise. Après la défaite (22-21) contre Grenoble, la première à domicile de la saison et la deuxième consécutive après celle enregistrée (14-3) au Racing-Métro, l'encadrement a décrété le huis-clos.

Seule la virulente diatribe du manager Bernard Laporte contre l'arbitre Laurent Cardona jeudi est venue troubler le calme qui entourait son équipe. "On s'est mis dans une bulle parce qu'on a envie que les joueurs soient investis à 150% dans ce match pour la qualification", explique l'entraîneur des avants Jacques Delmas. Après les explications entre Bernard Laporte et ses joueurs, la motivation ne fait aucun doute. A l'envie de revanche après l'incroyable défaite (19-15) du match aller, s'est ajoutée l'envie de se racheter devant son public et d'assurer une place en quart pour la troisième fois en quatre ans. "Le huis-clos nous a permis de nous concentrer et de nous retrouver tous ensemble. Après, ce n'est pas ça qui va nous faire gagner les matchs", prévient le demi de mêlée Tillous-Borde.

" Delmas: On est tenant du titre, ça nous oblige à un standing différent"

Cardiff, qui ne compte que deux points de retard sur les Varois, viendra à l'Allianz Riviera de Nice avec certes moins de talents individuels que les "Galactiques" de la Rade, mais un collectif bien organisé notamment en défense. Comme Grenoble samedi dernier. "Ils vont nous ralentir les sorties de balle et nous agresser sur la première passe", explique Delmas. "Contre Grenoble, on a été déficient dans notre capacité à avancer, à casser les plaquages, à mettre de la vitesse au jeu... A nous de mettre l'accent là-dessus".

Les titularisations de Mathieu Bastareaud, Steffon Armitage, Juan Smith, Bakkies Botha, Carl Hayman et le retour de blessure d'Andrew Sheridan illustrent cette volonté de puissance. Il faudra toutefois y ajouter la discipline sous peine de se voir sanctionner par la botte impitoyable de l'arrière du XV de Galles et des Lions britanniques - et peut-être futur Toulonnais - Leigh Halfpenny. "Mais bien souvent, la Coupe d'Europe nous apporte une certaine fraîcheur", souligne Delmas. "On est tenant du titre, ça nous oblige à un standing différent".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×