Bernard Laporte - Toulon - 3 septembre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe > - Toulon

H Cup - Bernard Laporte (Toulon): "Primordial de jouer un quart à domicile"

Laporte: "Primordial de jouer un quart à domicile"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/01/2014 à 10:33 -
Par Clément Mazella - Le 18/01/2014 à 10:33
Toulon, déjà qualifié pour la phase finale de Coupe d'Europe, se déplace à Glasgow samedi avec l'ambition de s'assurer un quart à domicile: "nous nous devons d'offrir cela à notre public", martèle le manager Bernard Laporte.

La qualification pour les quarts de finale est déjà acquise. Quel est votre objectif pour ce match à Glasgow ?

Bernard LAPORTE: L'objectif est simple: nous devons gagner pour nous assurer de jouer le quart de finale à la maison, à Mayol. C'est primordial. Sur le plan sportif, on évite un long déplacement, mais surtout cela nous permettrait d'avoir les supporters derrière nous. Nous nous devons d'offrir cela à notre public. Nous avons toutes les cartes en main pour le faire. Mais pour cela, il va falloir être discipliné. Au haut niveau on ne doit pas faire de faute, sinon, on se fait punir. Cardiff l'a payé contre nous la semaine dernière, et nous contre Grenoble en Top 14. On a vu au match aller (gagné 51-28 par Toulon NDLR) que Glasgow avait des qualités. Ils avaient su exploiter nos erreurs, notamment sur des plaquages manqués, pour inscrire quatre essais en deuxième période. Nous avons d'ailleurs insisté sur cet aspect pour préparer le match.

L'ailier David Smith a retrouvé une place de titulaire sur les derniers matches, comment jugez-vous ses performances ?

B.L: En début de saison, il avait des difficultés, notamment en défense sur les plaquages. L'agressivité défensive n'est pas naturelle chez lui. C'est un point qu'il doit travailler. Il est conquérant en attaque mais pas assez sans le ballon. C'est un peu le contraire de Rudi Wulf. David doit être plus décisif dans ses plaquages, surtout lorsque nous jouons à l'extérieur. On va voir ça dès samedi, si sa blessure à la main lui permet de jouer.

Vous n'êtes justement pas épargnés par les blessures en ce moment, comment s'est déroulée la semaine ?

B.L: Il faut faire avec les blessures. Cette semaine, on a essayé de garder de l'énergie pour le match de samedi. On s'est entraîné sans deuxième ligne puisque Bakkies Botha, qui a ressenti une douleur au tendon d'Achille, a été ménagé, tout comme Jocelino Suta. Mais ils seront aptes pour Glasgow. Cependant, cela permet à d'autres joueurs de gagner du temps de jeu, comme pendant la blessure de Sheridan.