Casey Laulala - Munster toulouse - avril 2014 - DPPI
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Demi-finale H Cup - Guerre des rucks, ballons portés: voilà ce qui attend Toulon contre le Munster

Guerre des rucks, ballons portés: voilà ce qui attend Toulon contre le Munster

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/04/2014 à 17:37 -
Par Fabien Pomiès - Le 25/04/2014 à 17:37
Les deux entraîneurs irlandais de Grenoble Bernard Jackman et Mike Prendergast évoquent les forces du Munster avant la demi-finale dimanche de Coupe d'Europe contre Toulon à Marseille. Au jeu des pronostics, ils donnent un très léger avantage aux Toulonnais.

Bernard Jackman, ancien talonneur international irlandais du Leinster, spécialiste de la défense et des zones d'affrontement au FCG, et Mike Prendergast, ancien demi de mêlée du Munster et actuel entraîneur des 'skills' de Grenoble, sont très élogieux quand ils évoquent la province irlandaise du Munster, qui défiera Toulon dimanche au Vélodrome en demi-finale de H Cup. Pour eux, elle est redoutable sur plusieurs points.

Les ballons portés à partir de la touche

Toulouse a été emporté à Thomond Park en quart de finale par le Munster sur cette phase de jeu. Même si, selon Bernard Jackman, Toulon est plus costaud devant pour y faire face, il est quasiment certain que les Irlandais vont mettre l'accent sur ce secteur: "Ils ont une super technique, ils travaillent très bas. C'est une partie du jeu sur laquelle ils vont insister, c'est sûr. Le Leinster voulait le faire aussi en quarts de finale mais il a perdu cinq ballons en touche en première mi-temps. Je pense que la touche du Munster est plus forte que celle du Leinster, particulièrement avec O'Connell. Il organise la touche, il fait toujours de bonnes annonces. Le Munster va gagner 90 % de ses ballons en touche. Il va vouloir grâce aux ballons portés mettre une grosse pression à Toulon".

Ballon porté - Munster Toulouse - 5 avril 2014
Ballon porté - Munster Toulouse - 5 avril 2014 - Icon Sport

Une défense hermétique et une grosse présence dans les rucks

"Le Munster a une super défense", estime Jackman. "Un joueur plaque toujours aux jambes pour faire tomber. Si le déblayage de l'équipe qui attaque n'est pas bon, il y a toujours un joueur qui conteste le ballon. O'Connell est très bon là-dessus, le talonneur Varley adore ça, tous les troisième ligne aussi, ainsi que le pilier gauche Kilcoyne".

Bernard Jackman estime que le Munster va se focaliser beaucoup sur les rucks pour éviter de se faire arracher des ballons comme ça a été le cas pour le Leintser, avec notamment le poison Steffon Armitage. "Pour moi, c'est la zone clé", explique Mike Prendergast. "Les deux équipes sont très fortes dans les rucks, très précises dans ce secteur". L'ancien demi de mêlée du Munster voit bien aussi Conor Murray, l'actuel n°9 de la province irlandaise, essayait de jouer dans cette zone. "Il est possible que de temps en temps Conor, comme contre Toulouse, joue autour des rucks et essaie de franchir". Si le jeu au large irlandais ne fonctionne pas notamment.

Une capacité à hausser son niveau de jeu en H Cup

A écouter Bernard Jackman, le fait de jouer la Coupe d'Europe transcende les Munstermen, onze fois demi-finalistes et deux fois vainqueurs de la H Cup. "C'est la compétition la plus importante pour eux. Quand ils jouent en H Cup, ils jouent 20 % mieux qu'en Ligue celtique".

CJ Stander - Munster Toulouse - 5 avril 2014
CJ Stander - Munster Toulouse - 5 avril 2014 - DPPI

Une bonne adaptation à l'arbitrage

Les grandes équipes cherchent toujours les petits détails qui font basculer un match de haut niveau. Bernard Jackman pense ainsi que les Irlandais seront très à l'écoute des consignes de l'arbitre anglais Wayne Barnes, qu'ils connaissent bien. Justement, pour Mike Prendergast, la discipline est une autre clé du match. Il craint notamment la botte de Jonny Wilkinson qui viendrait sanctionner l'indiscipline irlandaise. "Le Munster doit être discipliné sur le terrain et en défense", prévient-il.

Interrogé sur d'éventuelles faiblesses du Munster, Bernard Jackman et Mike Prendegast jugent qu'il n'y en a pas vraiment. Prendergast estime tout de même que la blessure du troisième ligne Peter O'Mahony est un coup dur pour les Irlandais. "Je pense qu'il va manquer. Il a fait une très grosse saison avec l'Irlande et le Munster. C'est un leader comme Paul O'Connell". Pour Bernard Jackman, c'est peut-être la puissance individuelle des Toulonnais qui pourrait mettre en difficulté les Munstermen. "La faiblesse pour le Munster peut-être, c'est que Toulon est plus costaud. Peut-être qu'individuellement certains mecs de Toulon sont plus forts mais le Munster va jouer ensemble et se donner à 100 %, ça c'est sûr". "Toulon, on l'a vu contre le Leinster, a des mecs très costauds devant qui portent le ballon et gagnent la ligne d'avantage", complète Prendergast.

Leur pronostic

Léger avantage pour Toulon selon Prendergast: "Le Munster adore être dans cette position d'outsider comme contre Clermont la saison dernière (16-10 pour les Auvergnats). Ma tête dit Toulon, mon coeur dit Munster. Petit avantage pour Toulon".

Pour Jackman: "Si Toulon joue comme il a joué contre le Leinster, ça va être vraiment difficile pour le Munster de gagner". Puis, nuançant un peu: "C'est sûr que Toulon est favori mais contre le Munster en H Cup, tu ne peux jamais dire avec certitude qu'il va perdre".

Matt Giteau - Toulon - 8 septembre 2013
Matt Giteau - Toulon - 8 septembre 2013 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • GLG_4809/05/2014 02:13

    lit freud un peu tu verra !!

  • parlonsdesportpointcom27/04/2014 15:24

    Avec Bastareaud et Armitage, c'est quand plus facile... Ils seront précieux aujourd'hui! Allez Toulon!!! Représentait la France comme il se doit! Faut nous réconcilier avec la H-Cup!

  • tapentouch1927/04/2014 09:58

    @arno83as on est 2