Mêlée Glasgow Toulon - 18 janvier 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

6e journée H Cup - Glasgow-RCT (8-15) - Mission accomplie pour Toulon qui verra Mayol au printemps

Mission accomplie pour Toulon qui verra Mayol au printemps

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/01/2014 à 19:21 -
Par Fabien Pomiès - Le 18/01/2014 à 19:21
Grâce à son succès à Glasgow (8-15), Toulon, le tenant du titre, a assuré l'essentiel et disputera son quart de finale de Coupe d'Europe à domicile.

Il a fallu beaucoup de courage et de vaillance aux Toulonnais pour arracher la victoire désirée en terre écossaise face à Glasgow (15-8) et offrir à leur public de Mayol un quart de finale de H Cup à domicile. Grâce une nouvelle fois à une mêlée dévastatrice et à la botte de Jonny Wilkinson, les champions d’Europe en titre s’imposent logiquement et ont tous les voyants au vert dans la compétitition européenne. Les Warriors ne joueront pas le Challenge européen. 

Comme un signe du destin, la pluie s’est abattue durant de longues heures avant la rencontre sur la pelouse du champêtre Scotstoun Stadium de Glasgow. Celle-ci aurait même pu obliger un report du match. Heureusement que non pour les Toulonnais, serait-on tenté de dire, tant ces derniers ont maîtrisé le combat au sol et leurs lancements de jeu, secteurs clés en pareille situation. Dans la droite lignée de leur performance le week-end dernier face à Cardiff, les avants varois n’ont fait qu’une bouchée des Warriors en mêlée fermée. Pénalisés à de nombreuses reprises (10) et sanctionnés par le pied de Wilkinson (5/7 dans ses tirs au but), ces derniers ont tenu le score grâce notamment à leur triangle d’arrières symbolisé par le Lions britannique et irlandais, Stuart Hogg, crocheteur du diable.

Quand un trio répond à un autre

Mais comment ne pas relever la performance d’un autre trio: celui de tête, côté RCT. Le pilier anglais, Andrew Sheridan, de retour de blessure la semaine passée, a encore une fois, fait subir un calvaire à son vis-à-vis dans l’épreuve de force. Plus en retrait, Carl Hayman, a réalisé 80 minutes de haute volée, notamment en défense (12 placages réussis, meilleur ratio du match). Et que dire de la prouesse de Craig Burden, joker médical au poste de talonneur: 6/7 sur ses lancers mais surtout deux percées plein champ durant lesquelles il a fait apprécier sa belle pointe de vitesse.

En travaillant dans l’axe et en se montrant largement supérieurs à leurs adversaires dans le rapport de force durant les 60 premières minutes, les Varois se sont contentés alors de défendre courageusement jusqu’à la fin du match. L’essai de Fusaro (66e) aurait pu changer la donne mais la maîtrise des champions d’Europe a fait le reste. Parfaite opération pour les Toulonnais avant de replonger dans une autre course: celle qu’ils doivent mener en Top 14. Cinquièmes, les Rouge et Noir devront se retrousser les manches le week-end prochain pour aller glaner quelques points chez des Brivistes sans complexe. Un autre contexte… 

 
 

commentaires


  • loup8320/01/2014 12:17

    Bon ! !....,ça , c'est fait !.....attendons la suite ! !......

  • loup8320/01/2014 12:16

    Attaque d'entrée ! !.....impressionnant ! ! !......Qui sont les réels chercheurs de m.....e ? ?

  • FlexioooooonnnnnDestroncher20/01/2014 10:10

    @benjimagne Il a du mal à enchaîner par rapport à l'année dernière ou il arrivait à passer après contact. A mon avis il est attendu et il a trois mecs sur le dos. Il en a quand même mis plusieurs sur le cu hier.