Icon Sport

3e journée H Cup, Racing Métro-Harlequins - Dimitri Szarzewski: "Ne pas se mentir à nous-mêmes"

Szarzewski: "Ne pas se mentir à nous-mêmes"

Le 08/12/2013 à 12:04

Après le lourd revers encaissé par le Racing face aux Harlequins (8-32), Dimitri Szarzewski a appelé les siens à "se poser les bonnes questions".

"C'est une défaite logique". Après le revers de son équipe face aux Harlequins ce samedi (8-32), Dimitri Szarzewski, talonneur et capitaine du Racing-Métro, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour qualifier la contre-performance de ses coéquipiers. Selon lui, le Racing n'a pas fait le poids face à des Anglais bien plus agressifs et aucun secteur de jeu n'a réussi aux Franciliens. "On a été surclassés, ils ont été meilleurs dans tous les compartiments du jeu. C'est une défaite logique. Tout a été contre nous: la discipline, on a perdu la bataille des rucks, ils ont gardé le ballon, avancé sur chaque impact, donc forcément c'est difficile de s'imposer. On a fait trop de fautes de main, on s'est débarrassé trop vite du ballon, on n'arrivait pas à faire deux ou trois temps de jeu. On était sans solution sur le terrain à part sur notre essai. On a été trop pauvres pour pouvoir rivaliser. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes, on n'a pas été à la hauteur", a-t-il sévèrement tranché.

" On n'est qu'une petite équipe"

Auteur d'un début de saison compliqué, le Racing Métro espérait se rebooster avec la Coupe d'Europe. Mais cette lourde défaite remet en cause les ambitions du club francilien. Malgré un staff champion de France et des joueurs stars, la mayonnaise ne prend pas. "C'est frustrant car pour le moment on n'est qu'une petite équipe, une équipe à réaction, j'espère qu'on sera plus constants dans nos performances". S'ils veulent rivaliser avec leurs adversaires, les Racingmen doivent impérativement réagir. "Il faut se poser les bonnes questions et ne pas se mentir à nous-mêmes, a martelé Dimitri Szarzewski. Il faut individuellement se remettre en question, essayer de nouveau de réagir, relever le challenge et être plus réguliers. C'est une question de mental tout simplement, pas une question d'entraînement. Il va falloir vite y remédier, se faire mal un peu plus sur le terrain."

" On va se battre jusqu'au bout"

Avec cette défaite, les Ciel et Blanc se classent dernier de la poule 4 et voient la qualification s'éloigner. Mais après cette contre-performance, le capitaine du Racing veut encore y croire. "La qualification ? Ce n'est pas terminé, on va se battre jusqu'au bout, mais on sait que c'est compliqué en perdant à domicile. Comme on est une équipe à réaction certainement que la semaine prochaine on va réagir. Mais je doute que ce soit suffisant pour se qualifier", a-t-il conclu. De mauvais augure avant le déplacement de l'équipe sur la pelouse des Harlequins, le week-end prochain. Intraitables à l'extérieur, les Anglais risquent de l'être encore davantage à domicile. Aux Ciel et Blanc de se donner les moyens pour faire la différence.

0
0