Benoît Paillaugue - Montpellier Trevise - 12 octobre 2013 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

1ere journée H Cup 2013-2014 - Trevise-MHR (10-27): Montpellier passe en force

Montpellier passe en force

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/10/2013 à 18:36 -
Par Rugbyrama - Le 12/10/2013 à 18:36
Supérieur en mêlée fermée et dans le défi physique, Montpellier s'est sorti du piège de Trevise (27-10) mais n'a pas pu décrocher le bonus offensif.
 

La victoire de Montpellier à Trevise pourrait se résumer à une histoire de mêlées et de maladresses (27-10). Quasiment toute la rencontre, le MHR a pris le pas sur son adversaire dans le domaine de la mêlée fermée face à une première ligne italienne très combative. Et il est vrai, un arbitrage peut-être un peu contestable. Ce qui n’empêcha pas les joueurs de Fabien Galthié de se procurer les meilleures opportunités d’inscrire un essai. Mais maladroits dans la conclusion, les Héraultais ne parvenaient pas à creuser l’écart et restait sous la pression italienne. Galletier, en début de partie, échappait le ballon au moment d’aplatir après avoir pourtant fait le plus dur en franchissant sur une vingtaine de mètres. Un peu plus tard, c’était Bias qui gâchait une situation de trois contre un en revenant intérieur au lieu de servir Tuitavake, seul sur son aile…

En fin de première période, Audrin se faisait lui aussi la malle, mais était stoppé à quelques mètres de la ligne, tout comme Combezou venu au soutien. Heureusement pour les hommes de Fabien Galthié, le Benetton ne parvenait pas à non plus à faire fructifier ses quelques fulgurances. Mc Lean, par deux fois, manquait sa dernière passe alors que le décalage était crée. Bien souvent par l’arrière australien Williams, très remuant. A la pause, les Héraultais devaient donc se contenter des points inscrits au pied par Paillaugue (3e, 21e, 36e) pour mener d’une courte tête (9-3).

Le bonus offensif oublié

Le second acte reprenait avec un scénario similaire. Incapables de finir leurs actions, les Montpelliérains s’attelaient à aggraver la marque pour s’assurer la victoire. Paillaugue (46e) puis Pelissié (60e) rajoutaient six points. Ironie du sort, c’est suite à plusieurs mêlées consécutives à cinq mètres de la ligne que le MHR franchissait enfin la ligne d’en-but par l’intermédiaire de Pelissié (66e). Quelques minutes plus tard, Combezou était à la conclusion d’un mouvement pour une fois propre de bout en bout (72e). 27 à 10, le score était acquis, les quatre points aussi. Mais dans une poule où figure également l’Ulster et Leicester, les Héraultais regretteront peut-être d’avoir oublié le bonus offensif. Il ne faudra pas se manquer samedi prochain, face à l’Ulster, pour espérer la qualification en quarts de finale, stade atteint par Montpellier la saison passée.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×