Andrew SHERIDAN - 03.08.2012 - Toulon / UBB - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Sheridan: "Rester très vigilants"

Sheridan: "Rester très vigilants"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/12/2012 à 09:35 -
Par Rugbyrama - Le 13/12/2012 à 09:35
A quelques jours de la revanche face à ses anciens coéquipiers de Sale, Andrew Sheridan appelle le RCT à garder les pieds sur terre. Les Sharks ne viendront pas sur la Rade en victimes expiatoires...

Quel est votre objectif face à Sale, ce week-end ?

Andrew SHERIDAN: La dernière victoire à Manchester (17 à 6) nous a satisfait. Mais nous ne pouvons pas nous en contenter. Nous avons besoin de points dans cette compétition. Il faut terminer premiers de poule et assurer le quart de finale à domicile.

Pensez-vous que le RCT puisse faire le doublé H Cup-Top 14 ?

A.S.: C'est trop tôt pour le dire. Mais ça aurait de la gueule, incontestablement...

Quelles sont les forces de Sale, une équipe où vous avez passé neuf saisons ?

A.S.: Ils sont très performants en défense et possèdent un gros paquet d'avants. Les internationaux écossais Gray et Vernon apportent une plus-value incontestable à cette équipe. Ils sont puissants et se déplacent beaucoup. Quant à Danni Cipriani, ses qualités d'animateur ne sont plus à démontrer. Alors, même si Sale connait actuellement quelques problèmes en Premiership (les Anglais sont derniers au classement, N.D.L.R.), ils possèdent assez d'arguments pour nous jouer au mauvais tour, dimanche après-midi, à Mayol. Les Sharks ont du talent. Il leur suffirait d'un déclic pour devenir une grande équipe. Il nous faut donc rester très vigilants.

Par quoi la victoire du RCT doit-elle passer ?

A.S.: Nous avons manqué d'efficacité la semaine dernière. Je pensais que nous aplatirions trois essais de plus. Il nous faudra donc être plus précis dans le dernier geste.

Vous réalisez une remarquable saison avec le RCT. Que feriez-vous, si Stuart Lancaster vous rappelait en équipe d'Angleterre ?

A.S.: Je dirai oui ! Mais sincèrement, il y a beaucoup de très bons piliers gauches en Angleterre. Marler, Vunipola ou Corbisiero représentent l'avenir. Et jusqu'à preuve du contraire, les internationaux anglais doivent jouer sur le sol anglais. Il y a peu de chance pour que Stuart Lancaster m'appelle...