Coupe d'Europe

Novès: "Clermont-Toulon, c’est un peu un Barça-Real"

Guy Novès, l’entraîneur le plus titré du rugby français, a comparé Toulon et Clermont, les finalistes de la H Cup, aux deux grands clubs espagnols de football.

 
Novès: "Clermont-Toulon, c’est un peu un Barça-Real" - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Cette année, Guy Novès, le manager de Toulouse, a regardé les phases finales de la H Cup depuis son canapé. Et il a pu se rendre compte de la belle forme affichée par Clermont et Toulon, les deux clubs français, qui ont réussi à se hisser jusqu’en finale de la plus belle compétition européenne. Avec son œil avisé, il considère les deux formations comme les plus brillantes d’Europe. Et n’hésite pas à faire la comparaison avec le Real Madrid et Barcelone, les deux monstres du football espagnol. "Les deux équipes méritent amplement de se retrouver à ce niveau. C'est un peu un Barça-Real. Aucune des deux équipes n'est là par hasard. Elles méritent leur statut de finaliste".

Entraîneur ayant le plus souvent remporté la H Cup (quatre fois), Novès ne tarit pas d’éloges sur les qualités affichées par les deux équipes tout au long de la compétition. "Là, ce sont deux équipes qui ont maîtrisé. Deux équipes ambitieuses, armées pour atteindre les sommets européens. Elles récoltent les fruits de leur travail, il n'y a rien à dire là-dessus".

Novès ne voit pas de favori

L’homme fort du Stade toulousain appuie son hommage en soulignant les qualités individuelles de chaque effectif. "Chaque équipe a des joueurs au-dessus du lot. Clermont, avec Nalaga, Sivivatu et Fofana, a des joueurs qui font les différences où personne ne les fait. A Toulon, la régularité de Wilkinson est un atout très important, mais il y aussi Giteau ou d'autres joueurs déterminants".

S’il ne trouve rien à redire sur les présences de l’ASMCA et du RCT en finale de la H Cup, le manager toulousain n’arrive toutefois pas à sortir de favori pour cette affiche qui se jouera le 18 mai prochain, à Dublin. "Objectivement, je pense que c'est du 50-50. Il y a quelques semaines j'aurais dit Clermont à coup sûr, mais là, j'aurais tendance à dire 50-50 parce que les Toulonnais ont montré dans certaines séquences de jeu une détermination, une puissance, une régularité, une application de ces équipes qui jouent en phase finale et en ayant de la réussite".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |