Les supporters de Clermont lancent le Mouradthon, Boudjellal réplique

Les supporters de Clermont lancent le Mouradthon, Boudjellal réplique
Par Rugbyrama

Mis à jourLe 06/05/2013 à 11:37

Publiéle 06/05/2013 à 10:01

Mis à jourLe 06/05/2013 à 11:37

Publiéle 06/05/2013 à 10:01

Article de Rugbyrama

Touchés par les propos de Mourad Boudjellal, le président du RCT, les supporters clermontois ont lancé un appel aux dons parodique. Mais le Varois a répliqué.

Depuis une semaine désormais, Clermontois et Toulonnais ont déjà commencé leur finale de H Cup avant l’heure. Seulement voilà, il faut bien avouer que le côté sportif de la chose est un peu passé au second plan depuis ces derniers jours.  La faute à des déclarations de Mourad Boudjellal sur les ondes de RTL mardi : "Moi je me bats dans le rugby pour un truc que je ne supporte pas, c'est le mensonge. Et Clermont fait partie du mensonge. Ils ont beaucoup de talents, une très belle équipe, mais ils ont beaucoup de moyens. Et on a l'impression que quand on le dit, on les insulte. Pas du tout. J'aimerais bien avoir les moyens de Clermont, et je les en félicite".

Des chèques d’un centime adressés au RCT

Quand la blague tourne au vinaigre…

Avec 12 833 fans ce lundi, la page créée par les Clermontois a connu un fort succès. Jeudi, Mourad Boudjellal a d’abord réagi avec humour dans Var-matin, regrettant que les chèques ne soient "pas d’un euro", avant d’ajouter : "Ça ne fera pas grand-chose en plus mais on encaissera quand même les chèques."

Mais cette histoire commence à prendre un tournant qui n’a plus rien de drôle, il faut l’avouer. Samedi, en conférence de presse, le président du RCT en a remis une couche, annonçant qu’il allait créer mercredi une page « Merci Clermont »  sur le célèbre réseau social promettant de publier les numéros de compte et les adresses des "généreux donateurs". Avant de conclure : "Ça leur laisse 48h pour changer de compte en banque". Pas sûr cependant qu’il ne le fasse réellement, ce geste étant passible de poursuites judiciaires. Un nouvel épisode qui n’arrange pas les relations entre Clermont et Toulon, après l’affaire de la "sodomie arbitrale", entre autres, il y a un peu plus d’un an.

0 commentaire
Vous lisez :