Icon Sport

Finale H Cup 2013 - Clermont-Toulon (présentation) - Entrer dans la légende

Entrer dans la légende
Par Midi Olympique

Le 18/05/2013 à 13:56

Clermont et Toulon disputent leur première finale de H Cup et espèrent inscrire leur nom au palmarès de la plus prestigieuse compétition européenne.

La quatrième finale franco-française de l’histoire de la H Cup opposera Clermont et Toulon, qui accèdent pour la première fois à ce stade de la compétition. Ces deux équipes ont largement dominé le championnat français et la compétition européenne. Annoncées comme grandes favorites, elles ont su répondre aux attentes et accéder toutes deux à la finale pour espérer gagner le titre de meilleure équipe d’Europe. Depuis cinq ans, ces deux formations sont montées en puissance avec deux trajectoires bien différentes. Si Clermont a misé sur la continuité avec un effectif stable qui a progressé au fil des années, Toulon a fait son trou sur la scène européenne grâce à un recrutement quatre étoiles en l’espace de deux ou trois ans.

Clermont incarne plutôt la force tranquille. Invaincus depuis le début de la compétition, les Auvergnats ont aussi gagné tous leurs matchs et réaliseraient donc un record s’ils venaient à remporter la finale. Jamais dans l’histoire de la H Cup, une équipe a terminé avec tous ses matchs gagnés. Clermont s’affiche désormais comme le grand favori de cette finale mais aussi du Top 14. Les Clermontois ont les armes de réaliser le doublé, et ils le savent. Les hommes de Vern Cotter pratiquent un jeu plus léché que les Toulonnais dans le sillage d'une ligne d'attaque impressionnante avec des joueurs tels que Fofana, Sivivatu ou encore Nalaga. Dotés aussi d’un pack expérimenté (Hines, Bonnaire, Zirakashvili …), les Jaune et Bleu semblent armés pour rivaliser dans tous les secteurs. Reste à savoir s’ils seront assez forts mentalement pour résister à la pression et ne pas y succomber comme en demi-finale l’an dernier contre le Leinster et cette année en fin de match face au Munster.

Ils ont dit …

Icon Sport

Les équipes

Longtemps incertains, Rougerie et Vosloo sont finalement titulaires pour cette finale au détriment de King et Bardy. Fofana est bien titulaire au centre et Byrne conserve sa place à l’arrière. Cudmore et Hynes formeront une deuxième ligne auvergnate très expérimentée et capable de répondre au défi physique proposé par les Toulonnais. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas de grands absents pour ce match. Frédéric Michalak a été laissé sur le banc car il revient tout juste d’une blessure à une épaule. C’est donc Tillous-Bordes qui officiera à la mêlée. Le troisième ligne australien Rocky Elsom n’est pas dans le groupe tout comme la révélation de l’an passé, Pierrick Gunther. Giteau et Bastareaud s’imposent comme les titulaires indiscutables au centre de l’attaque varoise. Et le capitaine Jonny Wilkinson sera le chef d’orchestre de cette équipe du RCT pour sa première finale de H Cup.  

La stat: 0

Avant cette finale, jamais Toulon et Clermont ne s’étaient rencontrés dans cette compétition. Par ailleurs, le vainqueur remportera le premier titre en H Cup de son histoire. Et rejoindre ainsi au palmarès Toulouse et Brive, les deux seuls clubs français à être montés sur le toit de l'Europe.

0
0