Coupe d'Europe

Finale H Cup 2013, ASM-RCT (15-16) - Toulon sur le toit de l'Europe

ASM Clermont15 - 16Rugby Club Toulonnais

Au terme d'une finale riche en suspense, les Toulonnais ont remporté à leur premier sacre européen face aux Clermontois, pourtant dominateurs (16-15).

 
Toulon sur le toit de l'Europe - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

C'est fait, Toulon entre dans la légende en battant Clermont ce samedi à Dublin (16-15). Celle de la Coupe d'Europe, la grande, la H Cup. Le club du président Boudjellal rejoint Brive et Toulouse dans le cercle fermé des clubs français ayant remporté ce trophée. Il aura suffi d'une fois. Une seule finale. Un seul petit point. Parce que c'est bien sur le plus petit des écarts que le RCT a écrit ce samedi, la plus belle page de son histoire. Il aura fallu un match énorme d'intensité face à un adversaire une fois de plus monstrueux, et bien sûr, l'inévitable Jonny Wilkinson.

Comme toujours ou presque, l'Anglais s'est montré d'une précision redoutable et d'un sang-froid à toute épreuve. Il a offert l'avantage aux siens grâce à une transformation en coin, à un quart d'heure de la fin (16-15, 65e). Malgré une fin de match haletante avec une pression terrible des Clermontois, le tableau d'affichage n'a plus bougé. La solidité défensive des Toulonnais empêchant Skrela de trouver une position de drop. De toute manière, les coéquipiers d'Aurélien Rougerie avaient laissé passer leur chance. Notamment après un début de seconde période magnifique où ils auraient pu et dû assoir leur succès.

Armitage chambre James et s'en va à l'essai

Il fallait donc attendre les premières minutes du deuxième acte pour voir la partie s'emballer (3-3 à la mi-temps). Sur un service de Rougerie en bout de ligne, Napolioni Nalaga évitait le plaquage de Tillous-Borde puis résistait à Delon Armitage pour inscrire le premier essai de la partie. Totalement en coin, Morgan Parra loupait la transformation (8-3, 42e). Irrésistibles, les Clermontois poursuivaient leur marche en avant avec une combinaison parfaite James-Rougerie-James. Après un par-dessus, James venait à hauteur de son capitaine et filait à dame (15-6, 48e). La finale semblait avoir choisi son camp. Mais comme le veut la statistique, jamais une équipe ayant remporté tous ses matchs n'a réussi à gagner la H Cup.

La malédiction planait au-dessus des têtes clermontoises et Toulon ne lâchait pas. Jamais. Sur un ballon gratté au sol dans les bras de Fofana, Fernandez-Lobbe servait Delon Armitage qui n'avait plus qu'à allonger les jambes pour plonger dans l'en-but (64ème). L'arrière, déjà connu des services pour des gestes de ce genre, saluait Brock James à la course et aplatissait tranquillement. La suite, Jonny Wilkinson s'en chargeait. Toulon résistait aux derniers assauts clermontois, à l'image d'un Mathieu Bastareaud omniprésent. Il sera d'ailleurs le premier à lâcher des larmes au coup de sifflet final. Toulon est champion d'Europe.  

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |