Montage O'Connell Cudmore - clermont munster - 26 avril 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Clermont-Munster (les duels du match) - O’Connell-Cudmore : ça va saigner !

O’Connell-Cudmore: ça va saigner !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/04/2013 à 14:13 -
Par Rugbyrama - Le 27/04/2013 à 14:13
Clermont-Munster sera une demi-finale atypique avec deux formations au style de jeu différent. Certains duels s’annoncent explosifs. Nous en avons ciblé quatre.

Domingo-Botha

Icon Sport

Pour remporter des matchs couperets, il est indispensable de pouvoir compter sur une mêlée efficace et conquérante. Et par conséquent, d’une première ligne fiable. BJ Botha n’est pas le pilier droit le plus puissant du circuit. Mais le Munster compte beaucoup sur l’expérience (33 ans) et le vice du Sud-Africain sur les phases statiques pour maintenir le navire irlandais à flot. Domingo, grâce à son centre de gravité très bas, dispose de sérieux arguments pour poser des soucis au pilier droit du Munster. Dans le jeu courant, le Clermontois s’avère plus dynamique et présent en défense, au contraire de son vis-à-vis, plus concentré sur les tâches obscures.

Cudmore-O’Connell

Icon Sport

Un vrai duel de guerriers. Deux joueurs qui ne rechignent pas au travail de l’ombre et qui sont diablement importants au sein de leur pack respectif. Absent de longs mois en raison de blessures, Paul O’Connell a effectué un retour fracassant, apportant notamment ses vertus de combattant face aux Harlequins en quart de finale. Mais reste à savoir quelle sera l’attitude du public de la Mosson envers le deuxième ligne irlandais, non sanctionné après avoir donné un coup de pied à joueur au sol en Ligue celte. Nul doute que Cudmore et O’Connell ne vont pas s’éviter, comme ce fut le cas en 2008. Le joueur auvergnat avait été exclu après une bagarre, alors qu’O’Connell n’avait récolté que d’un carton jaune. Celui qui gardera le plus ses nerfs aura remporté une grande bataille.

James-O’Gara

Icon Sport

L’occupation du terrain sera l’un des clés de la rencontre. A ce petit jeu, Clermont et le Munster disposent de deux spécimens ô combien adroits en la matière. Brock James et Ronan O’Gara jouissent d’une grande expérience et celui qui s’avouera le plus efficace samedi à Montpellier mettra son équipe dans les meilleures conditions. Ces deux éléments disposent même de profils assez semblables: grands stratèges, redoutables au pied, fragiles en défense. Ils connaissent sur le bout des doigts le jeu de leur équipe respective. O’Gara aura toutefois une pression supplémentaire sur les épaules: celle des tirs au but. Mais pas sûr que le buteur le plus prolifique de l’histoire (1360) de la H Cup soit effrayé à cette idée.

Nalaga-Earls

Icon Sport

Longtemps incertain en raison d’une blessure à une épaule, Keith Earls sera bien présent face à Clermont. Centre, ailier ou arrière, l’international irlandais (39 sélections) a été placé sur l’aile droite par son entraîneur, Rob Penney. Pour le préserver ? Quoiqu’il en soit, il ne devra pas s’économiser en défense puisqu’il aura fort à faire avec Napolioni Nalaga. Le surpuissant Fidjien s’avère être très difficile à stopper lorsqu’il est lancé. Très bon finisseur, il demeure comme le meilleur marqueur de la compétition avec six réalisations en sept rencontres. Face à la force de Nalaga, Earls tentera d’opposer ses crochets et sa vitesse.