Garvey - Castres Glasgow - 7 décembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Castres reste en vie

Castres reste en vie

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/12/2012 à 12:29 -
Par Rugbyrama - Le 08/12/2012 à 12:29
Le CO s'est imposé in extremis à Glasgow vendredi soir grâce à trois pénalités de Kockott (9-6). Sans génie ni inspiration, les Tarnais, plus puissants, peuvent encore croire en la qualification dans la poule 4 de la H Cup.

Castres n'a pas réalisé sa meilleure prestation de la saison, ce vendredi à Glasgow. Loin de là. Mais l'essentiel se trouve ailleurs: Castres a su l'emporter, à l'expérience et grâce à sa puissance. L'impitoyable mécanique tarnaise poursuit ainsi son oeuvre et sa série avec cette sixième victoire de suite: après Northampton, Agen, Perpignan, Bordeaux-Bègles et Mont-de-Marsan, les Warriors ont rejoint la liste de ses victimes.

Pourtant, les Tarnais, favoris au coup d'envoi, ont souffert mille maux pour s'imposer. La première période, soporifique, ne leur a pas permis d'imposer leur supériorité. Seule l'indiscipline des Ecossais leur a fourni des occasions de marquer. Mais, pour ne rien arranger, Kockott manquait trois coups de pied à sa portée. Les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur un triste 6-6, oeuvre de White et de Kockott.

Une première depuis 2007

Le deuxième acte repartait sur les mêmes bases de maladresses et d'imprécisions. Mais progressivement, le CO, plus puissant, plus solide, posait son empreinte sur les débats. Une pénalité de Kockott des 40 mètres (58e) offrait un premier avantage aux visiteurs, dominateurs dans la possession et l'occupation et qui faisaient preuve de beaucoup plus de maîtrise. Mais incapables de concrétiser leurs temps forts auprès de la ligne adverse, Mathias Rolland et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à porter l'estocade. La bonne défense castraise, dans les dernières minutes, a finalement suffi à préserver ce maigre avantage. Si la note artistique de cette rencontre n'atteindra pas des sommets, son résultat restera gravé dans les annales du CO: il ne s'était plus imposé à l'extérieur en H Cup depuis 2007. Grâce à cette performance, les Castrais restent en vie et peuvent encore rêver en la qualification.