Julien MALZIEU - 14.01.2012 - Clermont - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Trop facile pour Clermont

Trop facile pour Clermont

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/01/2012 à 18:23 -
Par Rugbyrama - Le 14/01/2012 à 18:23
Clermont n'a pas fait de détails et a humilié la formation italienne des Aironi (82-0). Largement supérieur à son adversaire, l'ASMCA s'est offert une vraie promenade de santé, décrochant le bonus offensif avec 12 essais inscrits. Clermont jouera sa place en quart lors de la réception de l'Ulster.
 

Au moment de s'offrir un véritable huitième de finale à domicile la semaine prochaine face à l'Ulster, les Clermontois n'ont pas fait de détails en Italie avec cette écrasante victoire (82-0) face à une formation d'Aironi bien limitée. Dominateurs dans tous les secteurs du jeu, les coéquipiers de Vermeulen n'ont fait qu'une bouchée de leurs hôtes, leur infligeant une véritable correction matérialisée par douze essais, dont deux triplés de Sivivatu et Malzieu. Il est toutefois bien difficile de tirer des enseignements concrets d'une telle partition qui a tout de même le mérite de regonfler le moral d'Auvergnats qui aborderont de fait les prochaines échéances avec une grande confiance.

Car pour ce qui est du jeu, cette opposition face aux Italiens se résumait à une véritable balade de santé. Certes, les Clermontois mettaient un bon quart d'heure à prendre la température, oubliant quelque peu d'assurer les bases avant d"envoyer au large. Seulement, comme toute grande équipe qui se respecte, et face à un adversaire de seconde zone, les Français ont rapidement corrigé le tir. S'ensuivait un véritable festival d'essais, initié par un Sivivatu très en vue (14e, 16e), au même titre que son compère de l'autre aile, Malzieu. Dans leur sillage, l'ASMCA a déroulé, assurant le point de bonus offensif très rapidement, avec deux nouveaux essais de Byrne (21e) et Lapandry (26e).

Clermont poursuit sur le même rythme

L'objectif rempli au tiers de la rencontre, l'on aurait pu croire à un relâchement des hommes de Cotter. Il n'en fut rien, les vagues offensives se faisant au contraire de plus en plus fréquentes. Ainsi, Malzieu (33e), James (35e) et Byrne (40e) en remettait une couche avant les citrons avant que Lapandry (45e), Vermeulen (48e) et Sivivatu (51e) n'en fassent de même dès la reprise. C'est à ce moment-là, à 68-0, que les Clermontois ont nettement levé le pied. Le staff procédait à quelques rotations afin de conserver des forces vives dans la perspective de l'Ulster et afin d'éviter qu'une contrariété vienne ternir une belle copie, faite de jeu de mouvement et jeu dans l'axe. Deux principes exécutés à merveille dont découlaient deux nouveaux essais de Malzieu (72e, 80e).

Pour les Italiens, la note est très salée avec un incroyable tarif d'un point encaissé par minute jouée. Toutefois, elle reflète parfaitement l'écart entre les deux équipes tant les Clermontois ont marché sur l'eau et véritablement déroulé. Ainsi, ils ont pu préparer au mieux la venue à Marcel-Michelin de l'Ulster le week-end prochain. Car pointant désormais à trois longueurs des leaders irlandais, les Auvergnats disputeront un véritable huitième de finale dans leur antre, le moral gonflé à bloc.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×