Coupe d'Europe

La démonstration de Clermont

ASM Clermont49 - 16Scarlets

Appliqué et dominateur dans tous les secteurs de jeu, Clermont a décroché le bonus offensif face à Llanelli, rapidement réduit à 14 (49-16).

 
La démonstration de Clermont - Rugby - Coupe d'EuropeAFP
 

Voilà les Clermontois rassurés. En quête d’une prestation référence en ce début de saison, ils avaient annoncé que les choses sérieuses commençaient ce samedi avec l’ouverture de la coupe d’Europe, leur lubie depuis le Brennus glané en 2010. Ils n’ont pas déçu contre les Scarlets de Llanelli en l’emportant largement (49-16) avec le bonus offensif. Un score qui peut marquer les esprits dans cette poule relevée, composée également du Leinster et d’Exeter. Mais si on entre plus en détail dans le déroulement de cette rencontre, rien ne fut facile pour l’ASMCA jusqu’au carton rouge adressé à Stoddart, l’ailier gallois qui a compilé deux jaunes et donc récolté une exclusion définitive en fin de première mi-temps alors que le score était de 13-13.

L’entame clermontoise fut une fois de plus poussive. Les Scarlets en profitèrent derechef en marquant leur seul essai à la troisième minute grâce à Jonathan Davies. Le centre gallois a échappé à Rougerie avant de profiter d’une curieuse défense de Parra qui a peut-être glissé sur l’action. Il y avait mieux pour se mettre en confiance côté clermontois. Heureusement, leur maturité a joué à plein. Sérieux en défense et notamment dans les contests au sol (avec un Vosloo impérial), les Auvergnats revenaient grâce à Parra (6-7, 17e) et allaient déjà joué à quinze contre quatorze après le premier carton jaune de Stoddart. Priestland, pragmatique, maintenait les siens devant jusqu’à la demi-heure de jeu avec un drop et une pénalité. Les dix dernières minutes de la première mi-temps changeait la face du match avec d’abord un essai d’école des Clermontois après une combinaison en touche impliquant Vosloo et Parra et validée par l’essai de Sivivatu.

L’indiscipline de Stoddart condamne Llanelli

Le Néo-Zélandais allait ensuite s’en remettre à son immense talent pour rendre fou les Gallois. Un crochet extérieur, un coup de pied par-dessus et une navigation dans la défense trouble des Scarlets les poussaient à la faute. Stoddart, mystifié sur cette action, fut reconnu coupable et laissa ses partenaires à quatorze (37e). Au final, les joueurs de Llanelli n’auront donc joué que vingt-sept minutes à quinze contre quinze. Rédhibitoire à ce niveau. Mais encore fallait-il en profiter. Les Clermontois ont su le faire à la perfection avec une entame de deuxième mi-temps de feu. En un quart d’heure, le bonus était acquis. D’abord grâce à un essai de pénalité suite à une mêlée qui aura tardé à livrer sa vérité (la première ayant eu lieu à la demi-heure de jeu) mais qui consacrera la supériorité évidente des avants auvergnats. Les trois-quarts se distinguaient aussi grâce aux arabesques de Byrne et Sivivatu. Le premier fixait la défense avec une feinte, passa au All Black avant de solliciter le cuir sur son extérieur. Sivivatu le servait dans le bon tempo pour un essai magnifique.

Comme un symbole, le quatrième essai synonyme de bonus fut l’œuvre de Chouly, étincelant pour sa première européenne sous le maillot blanc de l’ASMCA. Il vola un ballon en touche avant d’être sollicité côté fermé pour aplatir (37-16, 53e). Bonnaire marquera aussi avant un dernier festival de l’ancien Perpignanais. Derrière sa mêlée, sur ses cinq mètres, il prenait le ballon et remontait sa moitié de terrain en alliant vitesse, puissance et vista. Sa chistera trouvait Sivivatu et si le cuir était perdu, ce ne fut que pour quelques secondes, le temps pour Nalaga d’intercepter et de parachever le succès clermontois. Les Auvergnats auront su rester mobilisés en défense pour gérer leur avance et peuvent rallier Exeter la semaine prochaine avec des certitudes. Et un bonus offensif. Ils n’en demandaient sûrement pas tant.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |