Julien MALZIEU - 14.01.2012 - Aironi Rugby Clermont - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Clermont: l’ambition des grands

Clermont: l’ambition des grands

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 20/01/2012 à 11:06 -
Par Rugbyrama - Le 20/01/2012 à 11:06
Clermont reçoit ce samedi les surprenants Irlandais de l’Ulster qui réalisent un parcours tout aussi brillant que celui du Leinster et du Munster, monstres sacrés d’Europe. Triompher de Ruan Pienaar et consorts serait une grosse performance, mais la qualification directe est à ce prix.

La balade italienne aux Aironi est terminée. La semaine dernière, les hommes de Vern Cotter ont remporté leur plus gros succès de leur histoire en H Cup, qui compte cinquante-six rencontres. 82-0. Un score fleuve, résultat d’un festival offensif de douze essais, facilité certes par les nombreuses carences de l’adversaire, mais toutefois obtenu au prix d’une application collective  : "Nous voulions éviter la copie individuelle. C’est ce que nous avons fait et cela est très positif. Il y avait dans notre équipe des garçons qui n’avaient plus joué depuis un moment et nous avons été très satisfaits qu’ils restent dans cette partition collective", expliquait cette semaine Franck Azéma sur le site internet du club.

Une satisfaction, mais surtout un match sur lequel personne, en Auvergne, n’a pris le risque de s’attarder  : "Nous ne nous sommes pas éternisés sur cette rencontre car nous savons que le match de samedi sera d’une toute autre intensité", tranchait le technicien.

L’Ulster, la franchise qui monte, qui monte...

Et quelle intensité. Semaines après semaines, la franchise irlandaise est montée en puissance, ne chutant qu’une fois sur la pelouse de Leicester lors de la deuxième journée (20-9). Revanchards à souhaits, les hommes de Brian McLaughlin ont réduits les Tigres de Londres a de misérables chats de gouttière en les étrillant à Ravenhill  : 41 à 7, score final, affaire expédiée  : "Ils n’ont fait qu’une bouchée de Leicester, qu’ils ont dominé de la tête et des épaules", confirme Azéma. Leaders de leur groupe avec 19 points, les Irlandais sont désormais aux portes de la qualification européenne. Mieux, ils sont à un match nul d’un quart à Ravenhill  : "On sait ce qu’il nous reste à faire. Nous voulions arriver à ce dernier match avec notre destin entre les mains. Nous y voilà", déclarait le manager Brian McLaughlin.

Les Clermontois avaient ramené un point de bonus défensif (défaite 16-11)  : "Nous nous souvenons de l’engagement du match aller, et si nous additionnons à celui-ci les intentions offensives montrées face à Leicester samedi dernier, on obtient une équipe qui jouera, tout comme nous, une qualification pour les phases finales. L’Ulster a encore grandi depuis que nous nous y sommes rendus", confirmait Azéma.

L’ASM s’est qualifié à trois reprises pour les phases finales, sans jamais atteindre les demi-finales. Après un titre de champion de France qu’il attendait depuis des lustres, le club auvergnat frappe, en cette année de centenaire, à la porte de l’Europe. On ne saurait mieux conseiller les Jaunards de forcer celle-ci pour entrer dans l’histoire.

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication