Coupe d'Europe

Clermont s'en contentera

Sans forcément retrouver la sérénité, les Clermontois ont eu le mérite d'accrocher un succès bonifié (28-17), grâce à quatre essais inscrits, contre une équipe remaniée du Racing ce vendredi. Les Auvergnats peuvent toujours rêver à une improbable qualification pour les quarts de finale de H Cup.

 
Clermont s'en contentera - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Devant son public, Clermont souhaitait avant tout se rassurer en recevant une équipe remaniée du Racing ce vendredi soir. A défaut d’y parvenir totalement, les Jaunards ont gagné le droit de rêver à une miraculeuse qualification pour les quarts de finale de la H Cup. Grâce à leur victoire bonifiée (28-17), ils peuvent désormais guetter un faux-pas du Leinster ce samedi face aux Saracens, ou le week-end prochain au Racing lors de l’ultime journée.

Un fol espoir qui semblait inaccessible à l’issue du premier acte, durant lequel les hommes de Vern Cotter paraissaient apathiques et laissaient l’initiative du jeu à leurs adversaires franciliens. Ces derniers ne se privaient pas, et prenaient immédiatement les commandes du match par la botte d’Hernandez (7e). Avant que Saubade n’entreprenne une énorme relance de 50 mètres qui déstabilisait totalement la défense auvergnate et laissait tout le loisir à Leroux de conclure en emportant Rougerie sur son passage (15e). Assommés d’entrée, les Clermontois peinaient à réagir, mais parvenaient à recoller sur l’une de leurs rares incursions grâce à Canale (7-10, 26e). Si bien qu’ils regagnaient les vestiaires en restant à portée de tir du Racing, réduit pendant ce temps à 14 suite au carton jaune reçu par Galindo.

Deuxième période à sens unique

Et le repos allait s’avérer des plus bénéfiques puisque les Clermontois, qui proposaient une domination sans partage à leur retour. Une supériorité qui allait toutefois tarder à se concrétiser puisqu’il fallait attendre la 57e minute pour voir Thomas Domingo conclure une action menée plein axe par Debaty et James. Le déclic pour les protégés du stade Marcel-Michelin, qui enfonçaient le clou quelques instants plus tard par Jason White, à l’issue d’un festival de la première ligne bonifiée par Lauaki puis Rougerie.

Pourtant revigorés, les partenaires de Morgan Parra jouaient un instant à se faire peur lorsque le demi de mêlée international se faisait contrer derrière son regroupement. Permettant au jeune arrière du Racing, Julien Jané, de filer dans l’en-but pour sa première apparition en H Cup (21-17, 59e). Frayeur de courte durée, le capitaine Rougerie offrant le bonus aux siens quelques minutes plus tard (72e) face à des Racingmen usés physiquement. Des Franciliens qui, avec leur équipe bis, ont abandonné en Auvergne leurs derniers espoirs de qualification. Contrairement à leurs hôtes...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |