Coupe d'Europe

Le Leinster se focalise sur l'Europe

Toujours en course en Ligue celte et en Coupe d'Europe, le Leinster de Joe Schmidt se concentre maintenant sur la H Cup. Face à Toulouse, il pourra compter sur un effectif au complet. Pourtant, il juge que ce groupe "manque de profondeur" et qu'il "n'a pas encore trouvé complètement son rythme."

 
Schmidt préfère la H Cup - Rugby - Coupe d'EuropeImago
 

Sur la pelouse de l'Aviva Stadium ce samedi à Dublin, les internationaux seront nombreux. Une majorité de français côté toulousain. Et d'irlandais du côté du Leinster. Cette fois, les O'Driscoll, Fitzgerald, et autres Sexton, auront à coeur de ne pas subir le même sort que XV du trèfle dans le Tournoi des six Nations 2011. Dans le même stade, leur équipe s'était inclinée 25 à 22 face aux Bleus, dont Dusautoir, Clerc, Poitrenaud, ou encore Jauzion. Pour l'emporter samedi en demi-finale de H Cup face à Toulouse, les joueurs du Leinster pourront compter sur un entraîneur qui connaît bien les équipes françaises, Joe Schmidt, arrivé à l'intersaison en provenance de Clermont.

"Au départ, on ciblait plutôt la Ligue celte..."

Toujours en course en Ligue celte et en Coupe d'Europe, compte-t-il privilégier une des compétitions ? "La direction nous a donné l'objectif de gagner les deux mais c'est très difficile", répond Joe Schmidt. Il affirme avoir des conditions trop défavorables pour disputer les deux. "On est loin de Toulouse ! On n'a pas trop de profondeur, on a beaucoup de jeunes qui ont joué cette année: en Ligue celtique, on a utilisé 50 joueurs à cause des blessures et de l'équipe nationale." Il enchaîne en expliquant pourquoi il préfère se focaliser sur la H Cup. "Si on en joue qu'une, on peut être plus fort et peut-être lancer une dynamique. Au départ, on ciblait plutôt la Ligue celte que la Coupe d'Europe parce qu'on était dans une poule de la mort avec Clermont, le Racing et Saracens. On s'est qualifié, il reste deux matches, maintenant on y va à fond."

Des Leinstermen au complet, et reposés

Afin d'être au top face à Toulouse, il a laissé dans joueurs au repos pour le match à Aironi en Ligue celte, samedi dernier : Cullen, Heaslip, McLaughlin, Sexton, Nacewa, et Horgan. Sa formation aura beau être au complet samedi, Schmidt pense qu'elle ne tourne pas encore à plein régime. "On a pas mal de joueurs qui évoluent en équipe nationale et qui sont partis en stage sept semaines pendant le Tournoi. Ils sont revenus il y a trois semaines, c'est difficile de mettre tout en place en si peu de temps. On n'a pas encore trouvé complètement notre rythme à mon avis." Ses joueurs devront l'avoir retrouvé avant samedi car les Toulousains viendront à l'Aviva pour faire le même coup que les Français dans le Tournoi. Et s'approcher un peu plus d'un doublé...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |