Coupe d'Europe

Perpignan au tapis

Une semaine après avoir rivalisé avec le Munster, l'Usap a cette fois subi la loi de l'ogre irlandais et s'est lourdement inclinée (37-14) à domicile. Le Munster s'est permis le luxe d'empocher le bonus offensif. Les Catalans n'ont désormais plus rien à espérer de la Coupe d'Europe cette saison.

 
Perpignan au tapis - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

La marche était trop haute pour Perpignan. Le champion de France a été corrigé par un grand d'Europe et a perdu tout espoir de qualification pour les quarts de finale. La province irlandaise du Munster a démontré sur la pelouse d'Aimé-Giral qu'elle était encore une candidate sérieuse au titre continentale cette saison. Bousculés une semaine plus tôt à Limerick, les coéquipiers de Paul O'Connell ont voulu frapper un grand coup lors du match retour.

Malgré une entame de match assez intéressante de la part des locaux, les visiteurs ont rapidement pris les choses en main. S'appuyant sur une bonne conservation de balle, les Irlandais ont pu dicter le rythme de la rencontre. Après vingt minutes de jeu, la pression des Britanniques s'intensifiait et les avants pilonnaient l'en-but catalan. C'était finalement le talonneur Denis Fogarty qui réussissait à franchir la ligne. Pourtant, la belle machine se déréglait en fin de première période et les nombreuses fautes au sol ou en mêlée fermée permettaient à Perpignan de rester dans la rencontre. Les locaux auraient même pu virer en tête à la pause si David Mélé (deux échecs) avait été plus inspiré dans ses tentatives de but (9-10).

Un score encourageant pour les hommes de Jacques Brunel mais ils passaient complètement à côté de l'entame de la deuxième période. Incapables de mettre la main sur le ballon, ils étaient condamnés à défendre. Ronan O'Gara inscrivait deux nouvelles pénalités pour concrétiser le travail de ses avants. C'était ensuite au tour des trois-quarts de se mettre en évidence. L'ailier Denis Hurley héritait d'une passe sautée de Paul Warwick pour plonger en coin. Dix minutes plus tard, le trois-quarts centre sud-africain Jean de Villiers profitait d'un ballon perdu par Nicolas Durand pour effacer trois défenseurs et pointer au pied des poteaux. Enfin, à la dernière seconde, Ronan O'Gara adressait un subtil coup de pied rasant pour Doug Howlett qui marquait le quatrième essai des siens, synonyme de point de bonus offensif. Une véritable leçon pour les Perpignanais qui avaient pourtant réussi à sauver l'honneur grâce à Guilhem Guirado suite à une bonne combinaison en touche avec David Mélé.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |