2011 H Cup Coupe d'Europe Castres Mcintyre - AFP
 
Coupe d'Europe

Castres peut être soulagé

Castres peut être soulagé

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/10/2010 à 23:34 -
Par Rugbyrama - Le 15/10/2010 à 23:34
Castres a pris sa revanche après la défaite à Northampton en battant à Pierre-Antoine Cardiff (27-20). Auteur d'une première période de grande qualité ponctuée de deux essais, les Tarnais se sont fait peur par le suite en subissant les assauts des Gallois. Cardiff repart avec le bonus défensif.
 

En réalisant une première période de haut vol, Castres se mettait à l’abri d’un éventuel retour de Cardiff, dernier vainqueur du Challenge européen. Bien en avait pris aux Castrais qui se faisaient peur dans le deuxième acte en le passant essentiellement dans leur moitié de terrain et reculant devant les charges galloises. Mais voila, le CO avait fait le plus dur dans les quarante premières minutes. Impressionnant en mêlée fermée et fort dans les phases de rucks, Castres occupait à merveille le terrain. Et se montrait pragmatique dans le sillage de Romain Teulet royal au pied. L’arrière passait quatre pénalités (12e, 17e, 28e, 35e) et le centre Baï claquait un drop (23e) pour donner un avantage intéressant. Les Blues n’existaient pas et se réfugiaient derrière deux buts de Blair (29e et 36e) pour cacher leur maladresse et leur impuissance.

Castres réagissait donc très bien après la défaite à Northampton lors de la première journée où plusieurs décisions arbitrales étaient restées en travers de la gorge des Tarnais. Avant la pause, le CO enfonçait le clou. Le pack accomplissait un travail colossal en mettant son homologue au supplice. Au niveau des 22m des Blues, Tillous-Borde décalait Audrin qui tapait à suivre pour Inigo. L’ailier marquait grâce à un rebond favorable (38e). Castres se voyait récompenser de son investissement et de sa domination. Juste à la sirène, Andreu concluait un contre de 60m initié par une récupération de Tekori (40e).

Andrews offre le bonus défensif

Avec vingt et un points d’avance au retour des vestiaires, on était en droit d’attendre le bonus offensif pour Castres. Il n’en fut rien. Car Cardiff revenait avec d’autres intentions. Le troisième ligne centre Xavier Rush montrait l’exemple en se démultipliant au quatre coins du terrain et son compère Molitika redonnait l’espoir aux siens après un cafouillage de Inigo (45e). Mieux en place, plus inspirés offensivement, les Gallois campaient durant de longues minutes dans les 22m de Castres. Sans pour autant marquer. En défense, Castres ne craquait pas dans le sillage d’un Diarra précieux dans les phases de ruck et un Forestier redoutable au plaquage.

Laissant passer l’orage, les Tarnais repartaient de l’avant mais n’allaient pas marquer le moindre point en deuxième mi-temps. Teulet, comme son équipe, avait perdu de sa superbe par rapport au premier acte. Les erreurs s’avéraient nombreuses de part et d’autre et le rythme retombait sérieusement après l’heure de jeu. Pour le plus grand bonheur du CO qui gérait alors tranquillement sa fin de match. Cardiff jouait son va-tout dans les dernières minutes pour essayer de ne pas repartir bredouille. Sanchou écopait d’un carton jaune (79e) et Andrews, en force, franchissait la ligne d’en-but des locaux (80e). Offrant alors un bonus défensif inespéré à la pause mais quelque peu mérité pour la copie rendue par Cardiff en deuxième période. Castres s’impose logiquement mais s’est fait peur (27-22). Et surtout, la bande au duo Labit-Travers garde toute ses chances dans cette poule très serrée.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×