Getty Images

RUGBY - CHAMPIONS CUP - Le Racing 92 s'incline au Munster (14-7)

Le bonus défensif, et c'est tout pour le Racing

Le 21/10/2017 à 20:23Mis à jour Le 21/10/2017 à 21:12

CHAMPIONS CUP - Vainqueur en ouverture de Leicester, le Racing a été dominé au Munster (14-7) lors de la 2e journée de Champions Cup, samedi. Fait assez rare, les deux équipes avaient regagné les vestiaires sans avoir inscrit le moindre point en première période. Et puis Munster a su trouver la faille dans la défense française, avant la réduction du score par Nakarawa en fin de match.

Clermont reste le seul représentant français à s’être imposé sur la pelouse de Thomond Park, où résonnent les chœurs irlandais. Dans des conditions climatiques difficiles, le Munster a encore su faire tomber le Racing, pour la deuxième année consécutive, au terme d’un match très fermé.

La grosse intensité dans les duels ne peut faire oublier la pauvreté du jeu proposé par les deux formations, qui n’ont pas voulu prendre le moindre risque. Les Franciliens doivent se contenter d’un bonus défensif qui laisse des regrets.

0-0 à l'heure de jeu

Des regrets, car les Racingmen ont vraiment donné l’impression de pouvoir réaliser cet exploit. Dominateurs en touche, ils n’ont cependant pas su se montrer réalistes notamment en première période quand l’allié se nommait Eole. L’essai d’un performant Leone Nakarawa (76e), au terme d’une séquence de percussions, n’est qu’un maigre lot de consolation au regard des efforts fournis. Dans ce duel longtemps indigeste, l’envie du Racing n’a donc pas suffi. Mais peut-être aurait-il fallu prendre plus de risque pour forcer la décision ?

Yannick Nyanga (Racing), face au Munster - Champions Cup - 21 octobre 2017

Yannick Nyanga (Racing), face au Munster - Champions Cup - 21 octobre 2017Getty Images

La 61e minute. C’est le moment qu’il aura fallu attendre pour assister aux premiers points de la rencontre. Ce n’est pas une blague. Maxime Machenaud voit son dégagement contré par Conor Murray qui s’en va – seul – inscrire le premier essai… Un détail, il n’y avait que ça pour toute faire basculer. Une situation de surnombre est ensuite exploitée pour le second essai des Munstermen, signé Andrew Conway (70’). Voilà le coup de massue. Les Irlandais s’en contentent, eux qui avaient déjà été grandement bousculés du côté de Castres.

Le Racing perd doublement : sur le terrain, et la 1ère place de la Poule 4. Néanmoins, il a montré de vraies capacités sur ces deux premiers matches pour viser de manière plus que crédible la qualification. Ce point ramené d’Irlande peut tout de même s’avérer décisif.

0
0