Tillous Borde - Toulon Biarritz - 18 mai 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Challenge Européen

Tillous-Borde: "Que cela nous serve de leçon"

Tillous-Borde: "Que cela nous serve de leçon"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/05/2012 à 17:19 -
Par Rugbyrama - Le 19/05/2012 à 17:19
Le RCT, qui attend un trophée depuis 20 ans, devra patienter après cette deuxième finale de Challenge européen perdue en trois ans. "Tout pour le championnat" semblaient dire les Toulonnais avant le match. Il va falloir le prouver alors que le Racing se profile en barrage.

Mourad Boudjellal est soulagé au lendemain de la finale perdue par ses hommes contre Biarritz. Sûrement. Il déclarait avant la rencontre "J'ai une équipe à réaction. En fait, je serais sûrement plus rassuré le samedi suivant si on perd ce week-end que si on gagne de quarante points". Ses joueurs doivent maintenant prouver – une fois de plus – leur capacité à se remettre d'une contre-performance. Dans les esprits comme dans les discours, la volonté d'un rebond victorieux est prégnante. Le Racing le sait, il aura face à elle une équipe revancharde. Pierre Mignoni, l'entraîneur des trois-quarts, résume: "Les joueurs avaient envie d'écrire leur histoire, l'Histoire du club. On a une deuxième chance (en Top 14) c'est important. Il faut retrouver l'énergie et basculer sur le match de la semaine prochaine (barrage du Top 14)".

Van Nierkerk : "Retrouver notre esprit"

Une deuxième chance. La dernière en fait de montrer que Toulon, absent des phases finales l'an dernier, est une grande équipe. Car les grands joueurs, elle les a, à l'image du capitaine Joe van Niekerk. Le Sprinbok, déçu, garde le cap. "On doit retrouver notre esprit. C'est nécessaire pour gagner la semaine prochaine. Il faut retrouver le sourire après ce soir. Je pense qu'on a montré beaucoup de courage". Comme souvent avec ces Rouge et Noir, on se demande quel visage vont-ils présenter à Mayol. Celui conquérant qui a permis de battre Toulouse il y a deux semaines ? Ou celui plus crispé qui les a vus monter des chandelles et pratiquer un rugby minimaliste vendredi soir ?

Dans leur antre, la première hypothèse paraît la plus plausible. Sébastien Tillous-Borde va dans ce sens, lui qui n'a pas pesé sur le sort de ses coéquipiers vendredi. "J'espère que l'on fera un gros match. C'est vrai qu'on a rien gagné jusqu'à présent. On perd la finale, une finale il faut la gagner. Il faut que cela nous serve de leçon pour la semaine prochaine et les semaines à venir. Maintenant, on va préparer tranquillement le match du Racing (barrage Top 14 samedi). Il faut qu'on ait tous les ingrédients pour pouvoir gagner". La plus fameuse des épices leur échappe encore: la régularité à un haut-niveau. Les Toulonnais cherchent encore.