Iain Balshaw - Wasps Biarritz - 7 avril 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Challenge Européen

Biarritz: objectif H Cup

Biarritz: objectif H Cup

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/04/2012 à 16:25 -
Par Rugbyrama - Le 26/04/2012 à 16:25
Quasiment sauvé en championnat, Biarritz aborde cette demi-finale contre Brive (samedi 16h00) avec optimisme mais aussi avec la ferme intention de remporter la compétition. Le Challenge européen étant le dernier moyen pour les Basques d’accéder à la H Cup la saison prochaine.

Biarritz y est presque. A deux doigts du maintien en championnat mais aussi à deux matchs d’une qualification en H Cup. Chose encore inimaginable il y a encore quelques mois. C’est tout le paradoxe du BO qui lutte à la fois pour ne pas descendre mais aussi pour accrocher une place pour "la grande Coupe d’Europe". C’est avec cette idée en tête que les hommes de Patrice Lagisquet entreront sur la pelouse samedi. "Nous avons encore la possibilité de remporter le Challenge et nous qualifier pour la prochaine H Cup. Nous voulons à tout prix participer à la plus belle des compétitions de club du monde. Ce serait la treizième participation du club et nous sommes concentrés sur cet objectif", affirme l’arrière anglais Iain Balshaw.

Avant de voir plus loin, les Biarrots savent qu’ils faudra d’abord battre Brive. L'arrière champion du monde 2003 avec l’Angleterre est d’ailleurs bien conscient de l’ampleur de la tâche qui l’attend, lui et ses coéquipiers: "Le pack du CAB est très physique, le club possède de belle individualité qui peuvent changer le cours d’un match". Une méfiance que confirme Arnaud Héguy le talonneur du BO: "Même en faisant tourner, Brive avait battu les Scarlets au tour précédent. Cela reste une belle équipe".

Mais contrairement à leur adversaire du jour, les protégés de Serge Blanco abordent la rencontre avec l’esprit un peu plus libéré. Avec 47 points, les Basques sont presque assurés de jouer dans l’élite la saison prochaine. De plus, le match se déroulera à Aguilera, un avantage certain: "Brive ne joue pas à domicile et nous serons des favoris logiques", estime Balshaw. Prudence tout de même, car les Rouge et Blanc sont loin d’être invincibles à domicile avec quatre défaites cette saison.

Sauver une saison morose

Outre un billet pour la H Cup, le Challenge est pour le club le meilleur moyen d’oublier un parcours en Top 14 douloureux: "Il s’agit d’une formidable occasion de prendre du plaisir après toutes nos mésaventures", confie l’entraîneur des trois-quart Jack Issac. Surtout, les Biarrots peuvent sauver une saison plutôt morose. Moribonds lors de la première partie du championnat les coéquipiers de Damien Traille se sont réveillés et finissent en trombe. Sur leurs sept dernières rencontres, ils se sont inclinés qu’une seule fois lors du derby face à Bayonne. Malgré quelques frayeurs, ils ont remporté le quart de finale à Londres face aux Wasps. Il est vrai que les Guêpes ont perdu de leur superbe mais un déplacement en terre britannique n’est jamais aisé. Le sol anglais et Londres où les Basques aimeraient tant revenir, le 18 mai prochain, pour la finale. Pour remporter un titre qui les fuit depuis le Brennus de 2006 et enfin ouvrir leur palmarès sur la scène continentale.