Chris Henry - 15.05.2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Celtic League

L'Ulster en pole position

L'Ulster en pole position

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 03/10/2012 à 11:36 -
Par Rugbyrama - Le 03/10/2012 à 11:36
Les hommes de Belfast sont leaders en ayant joué un match de moins que les autres. Ils ont ecrasé Cardiff à Cardiff. Le Leinster a été sévèrement battu par le Connacht mais ses joueurs cadres ne jouaient pas. Les Ospreys confirment leur redressement.

L'Ulster est désormais à la première place de la Ligue Celte avec sa quatrième victoire en quatre matchs tout en comptant un match de moins à cause de la mort tragique de son joueur Neville Spence. Les hommes de Belfast ont frappé un grand coup en s'imposant 48 à 19 à Cardiff : sept essais dont deux pour le numéro 8 Néo-Zélandais Nick Williams, élu homme du match. Tommy Bowe, l'ailier international, a aussi réussi un doublé. Il a donc marqué son grand retour après son séjour chez les Ospreys. "Nous venons de vivre deux semaines très éprouvantes. Je rends hommage au professionnalisme de tout le monde, nous avons réagi comme Neville Spence aurait voulu que nous le fassions, pour qu'il soit fier de nous", a déclaré le capitaine Chris Henry dont le pack a écrasé son vis à vis gallois. Jamais les Ulstermen ne s'étaient imposés aussi largement sur le sol de la Principauté.

La surprise est venue de Galway où le Connacht a surclassé le Leisnter 34 à 6, mais ce n'était qu'une illusion car le Champion d'Europe était privé de la plupart de ses joueurs cadres, laissés au repos avant la Coupe d'Europe. Un homme du Connacht a crevé l'écran : le deuxième ligne Michael Swift, 35 ans, le vétéran de l'équipe.

Le champion en titre, les Ospreys ont confirmé leur redressement en battant le Munster 30-15 et un match énorme du talonneur Richard Hibbard , auteur d'un essai en bout de ligne. On aussi apprécié l'essai de Fussel en coin et un essai de pénalité sur mêlée enfoncée. Un peu plus à l'Est, les Newport Gwent Dragons ont battu Edimbourg 32-12 avec trois drops de Steffan Jones et un gros match de Lewis Evans, troisième ligne méconnu. Mais Edimbourg a marqué deux essais contre un.

A noter le bon comportement des deux Italiens : les Zebres ont bien résisté à Glasgow (22-18) pour marquer leur premier point. Trevise a battu les Scarlets 22-20 grâce à une pénalité de dernière minute de l'Argentin Alberto Di Bernardo, passé par Bourgoin.