2000 euros d'amende requis contre Finau Maka, accusé de travail dissimulé

Le ministère public a requis 2.000 euros d'amende contre Finau Maka, ex-rugbyman du Stade Toulousain, accusé par un sans-papier tunisien de l'avoir fait travailler et hébergé dans des conditions indignes, lors d'une audience devant la cour d'appel de Toulouse.

La cour a toutefois mis son jugement en délibéré au 4 décembre. En première instance, en 2010, Finau Maka avait été relaxé, le tribunal correctionnel ayant jugé que les faits reprochés par Moncef Derbali, 46 ans, à Finau Maka étaient "insuffisamment caractérisés". Le représentant du ministère public avait requis 5.000 euros d'amende contre le joueur. De son côté, l'avocat de Moncef Derbali avait réclamé 80.000 euros au titre des salaires non versés et 60.000 euros pour le préjudice moral. Par ailleurs, le procès a été marqué par le témoignage de William Servat, ancien international et actuel entraîneur-joueur du Stade Toulousain, en faveur de son ancien partenaire.

 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |