- - Racing Métro

1e journée H Cup, Racing-Métro: Ronan O'Gara, taillé dans l'Europe

Ronan O'Gara débute dimanche sa 16e Coupe d'Europe mais pour la première fois depuis 1997, ce ne sera pas en tant que joueur du Munster mais en tant qu'entraîneur au Racing-Métro où il veut apporter son expérience.

 
O'Gara, taillé dans l'Europe - RugbyDPPI
 

L'ouvreur irlandais est une légende de la Coupe d'Europe: il est le meilleur marqueur de l'histoire de la compétition (1365 points), il est le joueur qui a disputé le plus de matches (110), il a atteint quatre fois la finale pour deux titres (2006, 2008) avec la province du Munster. Après une seizième et dernière saison à Limerick, marquée par une dixième demi-finale continentale (perdue face à Clermont 16-10, le 27 avril), il a raccroché les crampons à 36 ans et rejoint le Racing-Métro pour endosser son premier poste d'encadrement en tant qu'entraîneur du jeu au pied.

Aux côtés de Laurent Travers et Laurent Labit, il découvre le Top 14, "un championnat très difficile, avec des grands matches chaque semaine". Mais dimanche, il retrouve son terrain de prédilection: la Coupe d'Europe, "la meilleure compétition au monde". "En Irlande, la Coupe d'Europe, c'est énorme. Ici, le Top 14, c'est plus important", note-t-il dans un entretien à l'AFP qu'il s'est efforcé de mener en français. En trois participations, le Racing n'a jamais passé la phase de poules.

O'Gara: "J'ai beaucoup d'informations sur Clermont"

"C'est mon boulot d'aider les joueurs, surtout ceux qui n'ont pas d'expérience parce que le Top 14, c'est un type de jeu mais la Coupe d'Europe, c'est une autre compétition et je la connais bien. En Irlande, en Ecosse, au pays de Galles, les équipes jouent différemment, c'est un autre style de jeu", souligne-t-il. Si la première rencontre sera face à une équipe française, le vice-champion d'Europe Clermont, l'expérimenté Irlandais (128 sélections avec le XV du Trèfle, 2 avec les Lions) aura tout de même quelques tuyaux à distiller. "J'ai joué contre Clermont dans la dernière demi-finale. J'ai beaucoup d'informations dans mon carnet", sourit-il.

"En Coupe d'Europe, il faut gagner le premier match. Et si tu gagnes les deux premiers matches, tu es en bonne position pour aller en quarts", souligne "ROG", qui a vu sa nouvelle équipe encaisser une cinglante défaite à domicile contre Grenoble samedi dernier (22-20). "Le niveau de l'équipe est moyen pour l'instant, on doit s'améliorer. Et quel match pour s'améliorer ! Contre Clermont, sans doute la meilleure équipe en Europe !", glisse-t-il. Outre O'Gara sur le banc, le Racing-Métro compte aussi sur le terrain sur un autre grand ouvreur irlandais, Jonathan Sexton, triple champion d'Europe avec la province dublinoise du Leinster (2009, 2011, 2012) qui a été le grand rival d'O'Gara durant des années. Les deux hommes se sont inlassablement disputé la place de N.10 en équipe nationale.

Soutien de Sexton

"Il y a eu beaucoup de compétition entre nous. Au début, je n'aimais pas Jonathan et il ne m'aimait pas. Maintenant, je le connais et je l'aime bien. Nous sommes amis et nous voulons gagner quelque chose ensemble avec le Racing", assure-t-il. Ironie de l'histoire, O'Gara est certainement aujourd'hui le meilleur atout pour l'intégration de son cadet, âgé de 28 ans. "C'est très important pour moi d'avoir Jonathan et pour Jonathan de m'avoir ici, estime-t-il. Le Top 14, c'est nouveau pour nous, très dur. On doit encore apprendre comment gagner dans le Top 14. J'espère que dans quelques mois, on aura appris. Il est important pour que l'équipe grandisse".

En fervent "Européen", il s'attache à lever, pour lui comme pour Sexton, la barrière de la langue, capitale pour lui. "Dans le vestiaire, c'est important d'avoir des paroles fortes, une présence, explique-t-il. Si tu ne parles pas la langue, et tous les joueurs ne la parlent pas, c'est difficile d'être accepté".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |