• Shaun Edwards - XV de France
    Shaun Edwards - XV de France

Shaun Edwards annonce sa prolongation dans le staff jusqu'à la Coupe du monde 2027 !

Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Fin du feuilleton pour Shaun Edwards. Dans une chronique qu'il a accordée au Daily Mail, l'entraîneur de la défense des Bleus a annoncé sa prolongation de contrat. L'Anglais d'origine est désormais lié à l'équipe de France jusqu'à la Coupe du monde 2027, qui se déroulera en Australie. Depuis son arrivée, l'ancien joueur du rugby à XIII fait l'unanimité.

Très courtisé, Shaun Edwards poursuit l'aventure avec les Bleus ! C'est l'Anglais en personne qui a officialisé la nouvelle dans une chronique qu'il a effectuée dans un média britannique, à savoir le Daily Mail. Arrivé dans le staff du XV de France après le Mondial 2019, Edwards fait l'unanimité tant son apport sur la défense tricolore s'est rapidement illustré. À la suite de ce nouvel engagement longue durée, l'ancien entraîneur gallois a déclaré : "Fabien Galthié m'a demandé en septembre si j'étais intéressé pour rester encore quelques saisons. J'étais pour et la FFR m'a donc proposé une prolongation de contrat que j'ai acceptée. Désormais, je peux pleinement me concentrer su mes missions et le Mondial 2023 qui arrive."

Comme écrit un peu plus haut, plusieurs sélections se voyaient bien enrôler le tacticien. L'Angleterre a souvent été évoquée dans les discussions mais le XV de la Rose n'a jamais fait d'offre concrète. Néanmoins, Shaun Edwards ne ferme pas la porte à une possible arrivée dans la sélection anglaise, ou même un retour avec le pays de Galles à l'issue de son bail avec les Bleus. Il explique : "J'ai toujours à l'esprit l'idée d'entraîner l'Angleterre un jour, où même de retourner avec le XV du Poireau. Mais je suis concentré sur le XV de France pour l'instant. Je ne parle pas assez bien français pour devenir manager donc je vais pour l'instant continuer en tant qu'entraîneur de la défense."

Edwards ne cache pas son envie de devenir sélectionneur un jour : "J'aimerais faire ce pas en avant au niveau international. J'ai 56 ans et j'aimerais entraîneur jusqu'à 70 ans, comme le fait Wayne Bennett au rugby à XIII. J'ai encore du temps devant moi."