• XV de France - Le deuxième ligne Killian Géraci
    XV de France - Le deuxième ligne Killian Géraci

Pour Geraci, la confiance de Galthié règne

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Il fait partie des hommes que l’on attendait pas si vite en équipe de France. Après une lourde blessure aux ligaments croisés en janvier, Killian Geraci est dans le groupe des 42 Bleus qui préparent l’Australie. Une preuve de confiance par Fabien Galthié que le Lyonnais souhaite maintenant concrétiser.

Killian Geraci renaît. Après s’être rompu les ligaments croisés en janvier dernier, le deuxième ligne du LOU a disputé cinq matchs avec son club depuis le début de la saison. "Il était dans notre liste des 42, dans notre liste des 28, dans notre liste des 23 et même, à ce moment-là, titulaire à gauche de la deuxième ligne", avait confié Fabien Galthié à Midi Olympique en janvier 2022. Depuis, le Lyonnais enchaîne les bonnes prestations et a de nouveau été convoqué en équipe de France. À moins de deux semaines d’affronter les Wallabies, les "challengers" ont tout à gagner pour briller aux yeux de Fabien Galthié. Pour Geraci, l’objectif est clair : "Ma blessure au genou a vraiment été un coup d’arrêt. Je suis très content d’être là, le but sera d’accrocher un match sur cette tournée. Je n’ai rejoué que depuis cinq matchs et c’est clair que depuis ma grosse blessure aux ligaments croisés je profite davantage des matchs que je joue ou des rassemblements comme celui-ci" espère le Lyonnais.

Une rude concurrence en seconde ligne

Pour ce premier entraînement collectif du rassemblement, plusieurs éléments moteurs du pack n’ont pas pris part à la séance pour être mis au repos, comme Thibaud Flament. Le deuxième ligne toulousain est bien revenu de blessure et semble être un concurrent de Geraci, derrière les favoris Willemse et Woki. "On a une concurrence en deuxième ligne qui est saine, et c’est ce qui permet à l’équipe de bien tourner on le sait. Il y a des profils différents et j’espère apporter. Fabien me fait confiance malgré la grosse blessure que j’ai eu et j’en suis très reconnaissant. Maintenant c’est à moi de lui rendre cette confiance" apprécie le Lyonnais, très lucide sur son statut et sa situation en sélection. "Je vais peut-être rentrer en club en milieu de semaine, mais je sais aussi qu’une présence dans le groupe peut se faire sur un détail à l’entraînement et je vais tout faire pour être sélectionné". L’un des hommes de l’ombre pourrait ainsi plonger dans la lumière.

Clément Labonne.