Icon Sport

Perchaud, Baget, Coly... Les pépites de Pro D2 avec les Bleus au Japon ? Galthié entrouvre la porte

Perchaud, Baget, Coly... Les pépites de Pro D2 avec les Bleus au Japon ? Galthié entrouvre la porte
Par Rugbyrama

Le 10/06/2022 à 11:55Mis à jour Le 10/06/2022 à 14:06

XV DE FRANCE - Si pour l’heure, le groupe élargi du XV de France pour la tournée au Japon n’est pas totalement décidé, certains noms ont déjà été suggéré : Perchaud, Laclayat, Baget ou Coly. De jeunes talents pas ou peu connus par le grand public, qui n'attendent qu’à être lancé dans la cour des grands pour se révéler ou confirmer leur potentiel au niveau international.

À moins d’un mois du début de la tournée estivale au Japon, le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, est revenu sur cette échéance dans les colonnes du Midi Olympique. Interrogé sur le futur groupe pour cette virée au pays du Soleil-levant, le natif de Cahors attend de celui-ci qu'il “soit un nouvel incubateur et un révélateur de talent”. Rien que ça !

Avec des ambitions à la hauteur du niveau du XV de France lors du dernier 6 Nations, le sélectionneur espère bien propulser de nouveaux jeunes sur le devant de la scène. “On a le droit d’être ambitieux. Nous, le staff, nous savons ce que nous sommes capables de faire. Nous croyons en eux (nos joueurs), alors j’espère qu’ils prendront très vite conscience de ce qu’ils peuvent réussir”, déclarait-il, avec beaucoup d’ambition, justement.

Des jeunes de Pro D2 en fer de lance

Mais alors qui sont ces joueurs qui connaîtront, sans doute, leur première sélection en juillet prochain ? “Au niveau du pack, le pilier bayonnais Matis Perchaud est dans les radars”, affirmait Fabien Galthié. Cette saison, le gaucher de 19 ans aussi mobile que puissant s’est véritablement imposé dans l’effectif basque et a cumulé pas moins de 22 rencontres avec les siens. Voir le joueur d’1m87 pour 112 kg n’est donc qu’une question de temps. Cela pourrait arriver peut-être très prochainement.

Pro D2 - Matis Perchaud avec le maillot bayonnais

Pro D2 - Matis Perchaud avec le maillot bayonnaisIcon Sport

“On regarde aussi Max Spring et Nolann Le Garrec, le Bayonnais Rémy Baget, le Montois Léo Coly…” continuait l’ex-meilleur joueur du monde 2002. Perchaud ne sera donc probablement pas le seul Bayonnais. Avec lui, Rémy Baget devrait être de la partie pour la tournée au Japon. Titulaire incontournable du côté de Jean Dauger, l’ailier a réalisé sa meilleure saison en carrière. Avec 15 essais et 31 feuilles de matchs sur 32 possibles, voir le meilleur marqueur de Pro D2 en équipe de France semble naturel.

Quant à Léo Coly, le prodige de Mont-de-Marsan, il est logique que son nom soit évoqué par le XV de France. La révélation de Pro D2 cette saison a marché sur l'eau. Si bien qu'il devrait joueur en Top 14 avec Montpellier à partir de septembre. Avec l'access match a joué contre Perpignan, le Montois a déjà une opportunité de séduire le public uniquement interressé par l'élite du rugby français.

Mais, il n’y a pas que les Bayonnais qui ont tapé dans l’œil du staff des Bleus et du sélectionneur : “On peut aussi parler de Christopher Tolofua qui est bien revenu avec Toulon, mais aussi de Sipili Falatea ou de l’Oyonnaxien Thomas Laclayat, qui a explosé aux yeux de tout le monde avec sa percée de 50 mètres contre Bayonne.” Le pilier droit a enchaîné les bonnes prestations cette saison au-delà de cet exploit. À 24 ans, ce dernier serait même pisté par l’ASM et pourrait faire ses premiers pas en Top 14 dès septembre prochain.

De l'Équipe de France U20 à l'Équipe de France, il n’y a qu’un pas

Bien que séduit par des jeunes de Pro D2, Galthié et son staff le sont aussi par les intenationaux français de moins de 20 ans : “On ne s’interdit pas également de regarder chez les moins de 20 ans qui seront en stage à Nice, notamment leurs centres Émilien Gailleton et Louis Le Brun, ou encore l’ailier Enzo Reybier.” D’autant plus que l’ancien demi de mêlée pourra observer les U20 très prochainement avec les Barbarians britanniques : “Comme camp de base, les Barbarians nous ont proposé Monaco, ce qui est d’autant plus génial que les moins de 20 ans français seront en stage à Nice. Cela nous permettra d’organiser une opposition avec eux, mardi.” Ainsi, le sélectionneur aura des réponses à ses questions plus rapidement que prévu.

Contenus sponsorisés