Icon Sport

Lebel : "Le staff sait comment gagner les matchs"

Lebel : "Le staff sait comment gagner les matchs"
Par Rugbyrama

Le 27/10/2021 à 18:41Mis à jour Le 27/10/2021 à 18:43

XV DE FRANCE - Il est l'un des petits nouveaux de cette liste de Fabien Galthié, et il pourrait bien montrer que la valeur n'attend pas le nombre d'années. Deuxième meilleur marqueur la saison passée, l'ailier toulousain enchaîne les bonnes performances avec son club et ne rêve que d'une chose : les répéter avec le maillot frappé du coq.

Vous êtes déjà venu avec les moins de 20. Vous redécouvrez un peu Marcoussis, comment vous vivez ce retour ici ?

Oui, on avait eu la chance de venir s’entraîner ici avec les moins de 20. J’avais eu aussi l’opportunité de m’entraîner avec le groupe à l’automne dernier. Là c’est encore une nouvelle aventure, mais c’est toujours un plaisir de retrouver les structures et le personnel du CNR.

Depuis le temps qu’on vous annonce dans ce groupes « des grands », quel est votre sentiment ?

J’ai envie de faire une bonne préparation avec le collectif, de m’entraîner dur. Après, on est qu’à trois jours de préparation donc c’est un peu tôt pour se projeter.

Le fait qu’il y ait beaucoup de coéquipiers du Stade et beaucoup de jeunes, ça facilite l’intégration ?

Oui, être avec les Toulousains c’est plus facile pour s’intégrer au début. Tous les joueurs se connaissent et puis on est pas la pour faire une secte de toulousain. Ça n’impacte pas du tout le groupe.

Ton absence sur les récentes feuilles de match avec Toulouse, c’est pour se préserver ?

C’est un petit pépin musculaire et avec l’accord du club on n’a pas pris de risques. J’ai pu bien récupérer physiquement et mentalement, maintenant je suis en pleine possession de mes moyens.

Champion de France, d’Europe, vous réalisez l’année 2021 accomplie ?

Non, pas bien j’avoue. Une fois qu’on est dedans, c’est compliqué. Je regarderais derrière moi plus tard.

"Romain a juste envie de jouer"

Vous aviez fait un plan de carrière individuel qui mènerai jusqu’ici ?

Non je suis pas de ce style là, je prends les évènement les un après les autres. Je calcule pas, je profite de chaque moment.

Vu que vous et Romain partagez la même chambre, vous avez discutés de son repositionnement ?

Oui oui on en parle après je sais pas si c’est vraiment acté ou pas. Si vous parlez de cette émulation avec Matthieu, ce sont les deux meilleurs joueurs du championnat il faudra en tirer le meilleur, à voir si c’est ensemble sur le terrain ou non, mais ce n’est pas moi le sélectionneur. Romain a juste envie de jouer.

Romain Ntamack (XV de France) sera titulaire contre l'Écosse vendredi

Romain Ntamack (XV de France) sera titulaire contre l'Écosse vendrediIcon Sport

Vous remarquez une approche différente des entraînements entre le XV de France et Toulouse ? Pour peut-être un peu moins de place à l’improvisation ?

Totalement différente non, tout est fait pour performer. Mais l'exigence est décuplée, pour plus de précision que ce soit sur les lancements ou les phases statiques. Le staff sait comment gagner les matchs, si on suit les plans il y a une solution à chaque match alors on va leur faire confiance. L’improvisation c’est super si ça passe, mais si ça ne passe pas, ça se retourne encore plus vite contre toi à ce niveau.

Vous avez préparés des scénarios que vous avez préparé lors de l'entraînement de cette après?

On a préparé les scénarios ou l’équipe qui défend doit conserver cinq points d’avance en fin de match. Ces scénarios nous ont été présenté de part le fait que 10 des 18 derniers matchs se sont décidés sur les dernières minutes. C’est une donnée non négligeable, donc il faut s’entrainer à ces moments-là ou tout le monde est un peu dans le rouge.

Lors du match contre les All Blacks vous direz à Rieko Ioane que c’est le nom de votre animal de compagnie ?

Même si c’est pas en rapport avec lui, je lui dirai peut-être à la fin du match mais pas avant en tout cas c’est sur (rires)

Contenus sponsorisés