Vidéo - Troisième mi-temps : "Dupont symbolisera le grand chelem 2022"

01:57

Les larmes de Galthié, au moment d'évoquer le grand chelem : "Nous sommes redevenus un géant"

Les larmes de Galthié, au moment d'évoquer le grand chelem : "Nous sommes redevenus un géant"
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 23/03/2022 à 13:21Mis à jour Le 23/03/2022 à 14:23

XV DE FRANCE - Avant que ne débute le jeu des questions-réponses, Fabien Galthié s'est livré à une longue introduction afin de rendre hommage aux clubs professionnels, à son staff... Après une courte vidéo diffusée par la FFR au sujet de la récente épopée des Bleus, il a fondu en larmes en découvrant des images inédites de l'aventure.

  • L'union sacrée du rugby français

"Parfois, je reçois des coups de fil d'entraîneurs ou de présidents qui souffrent, quand je sélectionne certains de leurs joueurs. J'entends cette souffrance, évidemment. Un jour, on trouvera le bon calendrier, celui qui conviendra le mieux aux uns et aux autres. On sent qu'on a un potentiel, en France. Si on le développe... (il coupe) Nous étions un géant qui dormait. Nous sommes redevenus un géant, tout court."

  • L'hommage à son staff

"Notre staff compte vingt-neuf personnes. On essaie de ne rien laisser au hasard. Si l'en-but à Cardiff fait huit mètres, celui de notre terrain d'entraînement sera pareil... Si la largeur du pré à Murrayfield est de 64 mètres, on cherchera la même chose pour notre espace d'entraînement de la semaine. On colle le plus possible, en fait, à notre futur lieu de combat."

  • Les invités passés à Marcoussis

"Tout au long de la compétition, on a cherché de l'inspiration chez des invités. Patrick Sébastien a beaucoup donné, sans filtre. Il nous a fait chanter. C'est important de chanter ensemble. Il y eut aussi Jean-Louis Aubert, ancien demi de mêlée. Et tant d'autres... Ce qui fait gagner les matchs, c'est l'énergie." Gatlhié poursuivait ainsi : "On veut partager, donner l'espoir. Tous les enfants peuvent rêver de porter un jour le maillot de l'équipe de France. Tous ceux qui sont en Nationale, en Fédérale, en centre de formation ou en Pro D2 peuvent espérer y être. Comme l'ont fait Momo Haouas ou Gabin Villière, par exemple. Ce maillot, c'est celui qui le veut le plus qui peut le prendre."

  • La tournée au Japon, en juillet prochain

"On partira sans les finalistes. On ne veut pas enlever le cadeau de la fête à ceux qui viennent de remporter le Brennus. En 2003, après avoir remporté le bouclier avec le Stade français, j'ai filé avec l'équipe de France à Buenos Aires. Je suis allé au mariage et je n'ai pas fait le banquet. D'autres joueurs, fatigués par la saison, seront également laissés au repos. On partira avec des joueurs plus jeunes, plus frais. "

  • Les Barbarians Britanniques

En juin prochain, Fabien Galthié et son staff entraîneront les Barbarians britanniques, qui affrontent l'Angleterre à Twickenham le 19 juin prochain. « J'ai été contacté par les Barbarians britanniques après les All Blacks pour affronter l'Angleterre, le dimanche 19 juin. Avec le staff, on est toujours dans notre démarche de s'entraîner à entraîner, avant de démarrer une nouvelle compétition. C'est un grand honneur. On m'a demandé de sélectionner George Kruis, Danny Care, Finn Russell, Ngani Laumape, Cheslin Kolbe, Semi Radradra... Le reste, ce seront des Français qui ne seront pas qualifiés pour les demi-finales du championnat. » Sous la houlette de Galthié, les Barbarians britanniques se rassembleront à Monaco avant de disputer leur test-match à Londres.

Contenus sponsorisés