Icon Sport

Les Bleus seront-ils prêts physiquement ?

Les Bleus seront-ils prêts physiquement ?

Le 11/03/2021 à 08:51Mis à jour Le 11/03/2021 à 09:04

XV DE FRANCE - Un mois après la grande victoire en Irlande, le XV de France retrouve la compétition avec un déplacement en Angleterre ce samedi (17h45), dans le cadre de la 4e journée. Reste à savoir si les Bleus, coupés dans leur élan par une vague de covid-19, pourront répondre au défi physique de la troupe d’Eddie Jones.

"Nous avons eu une séance d'entraînement très intense aujourd'hui". En conférence de presse mercredi, Shaun Edwards s’est montré serein mais l’entraineur de la défense doit le sentir : derrière les murs de Marcoussis, les doutes sont partout quant à la condition physique du XV de France après un mois bouleversé. "Les joueurs se sont vraiment améliorés au cours de la séance d'entraînement et à la fin, ils avaient l'air plutôt affûtés", ajoute-t-il. Laurent Labit aussi est calme à ce propos. "On a pu s’entrainer comme souhaité avec la bonne intensité, en essayant de travailler physiquement en fonction des différences de niveau entre les joueurs. On est plutôt satisfaits, les joueurs se sont investis."

L’entrainement haute intensité a bien eu lieu

Comme évoqué avant chaque rencontre, la séance haute intensité est très importante dans le processus de préparation de Fabien Galthié. Avec le protocole sanitaire beaucoup plus exigent désormais, le staff a bien eu peur de devoir s’en passer. Dans ce contexte de préparation tronquée, elle était pourtant d’autant plus indispensable. Mercredi, il a finalement bien eu lieu avec les 31 appelés du XV de France et huit joueurs de l’équipe de France des -20 ans. Ces derniers "ont été choisis au regard de leur statut virologique et tous sont immuno-covid depuis moins de trois mois", rassure la Fédération via un communiqué.

7 probables titulaires ont eu le covid

Pour rappel, Cyril Baille, Julien Marchand, Mohamed Haouas, Romain Taofifenua, Charles Ollivon, Antoine Dupont et Brice Dulin, probables titulaires à Twickenham, ont été touchés par le covid-19. Le pilier toulousain, le demi-de-mêlée toulousain et l’arrière rochelais ont été épargnés par les symptômes. "J'étais asymptomatique, c'est plus rassurant c’est vrai, explique Cyril Baille. On a passé nos journées en confinement comme demandé. Puis, cette semaine, on est montés en puissance avec une grosse opposition ce mercredi. Ça s’est plutôt bien passé pour l'ensemble des joueurs". Pour les autres joueurs touchés, les informations n’ont pas filtré quant à leur exposition ou non aux symptômes. L’un d’eux aurait notamment fait un aller-retour à l’hôpital mais son nom n’a pas été communiqué.

Vakatawa, Jalbiert et Cretin en grand forme

Bien heureusement, tous les Bleus n’ont pas été contaminés. Ceux-là, cas contacts, ont aussi été confinés dix jours mais ils ont eu ensuite l’autorisation de participer à la 18e journée de Top 14 vendredi et samedi. Parmi les potentiels titulaires, cinq ont pu faire 80 minutes : Mathieu Jalibert et Cameron Woki avec l’UBB, Dylan Cretin avec le LOU, Anthony Jelonch et Virimi Vakatawa avec le Racing 92. Rassurant, surtout pour le centre francilien qui n’avait plus joué depuis deux mois et demi suite à une lourde blessure au genou.

D’autres ont eu le droit à des bouts de matchs. Paul Willemse a passé 40 minutes sur le terrain avec le MHR et Romain Ntamack en a passé 69 avec Toulouse. En revanche, Grégory Alldritt, Gaël Fickou, Teddy Thomas et Damian Penaud ont été laissés au repos par leur club. Malgré toutes ces incertitudes, et les absences de monstres physiques comme Bernard Le Roux et Gabin Villière, les Bleus devront livrer une prestation exceptionnelle dans l’intensité pour que le XV de France retrouve la victoire à Twickenham et dans le Tournoi.

Contenus sponsorisés