Icon Sport

XV de France : entre nouveauté et continuité

XV de France : entre nouveauté et continuité
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 05/11/2021 à 09:14Mis à jour

XV DE FRANCE - Entre l’association Jalibert-Ntamack et la première cape de Thibaut Flament, les nouveautés au sein de cette équipe de France ne manquent pas. Mais à certains postes, il y a aussi de la continuité. Décryptage.

Fabien Galthié a donc tranché : Matthieu Jalibert et Romain Ntamack seront associés samedi pour affronter l’Argentine au Stade de France, comptant pour la Coupe d’Automne des Nations. Les deux ouvreurs évolueront côte à côte, le second glissant au poste de premier centre. "Nous y pensions depuis longtemps, a confessé le sélectionneur. Nous en avions parlé avec eux, ils étaient prêts à cette éventualité. Aujourd’hui, l’occasion se présente. La blessure d’Arthur Vincent et l’absence de Virimi Vakatawa ont libéré des options, nous avons donc essayé de mettre les meilleurs joueurs sur le terrain." En clair, le staff des Bleus a profité de la situation pour répondre à une tentation devenue de plus en plus grande ces dernières semaines.

Dans le sillage de ce changement d’orientation du management tricolore qui pèsera forcément sur la stratégie de jeu, Fabien Galthié a choisi d’opérer d’autres modifications. Un exemple ? Grégory Alldritt, pourtant vice-capitaine et un des piliers incontournables des deux premières années de mandat de l’ère Galthié, est relégué sur le banc des remplaçants. "Il fait partie de l’équipe des finisseurs avec un rôle très important", a souligné le patron des Bleus. Mais c’est bien Anthony Jelonch qui officiera au poste de troisième ligne centre. "Il a fait une tournée extraordinaire, il performe à chaque match. Et avec son club, n’en parlons pas." Le deuxième ligne Bernard Le Roux vit la même situation que Grégory Alldritt, mais ne figure même pas sur la feuille de match, victime de l’émergence du toulousain Thibaut Flament qui fêtera sa première sélection en bleu. A l’arrière, même constat : Melvyn Jaminet, révélation de la dernière tournée en Australie (un succès, deux revers) a été préféré au Rochelais Brice Dulin, libéré mercredi pour rejoindre son club. Une politique de l’homme en forme que ne renie pas Fabien Galthié.

En revanche, il a renouvelé sa confiance à Mohamed Haouas et Gabin Villière, deux éléments forts au cours de la dernière année d’exercice. Ces deux-là ont pourtant raté la première semaine de préparation à Marcoussis. Le pilier de Montpellier, qui n’a plus joué depuis un mois, et l'ailier du RCT, ont été confortés. Ainsi, Demba Bamba, pourtant très en vue depuis le début de saison avec le Lou, prendra place sur le banc. Quant au jeune Toulousain Matthis Lebel, meilleur marqueur du Top 14 la saison dernière, il devra encore patienter pour faire ses débuts internationaux.

Enfin, pour ce qui du banc des « finisseurs », expression chère à Galthié, il ne manque ni de nouveauté, ni d'originalité. Il est composé de six avants et deux arrières, le Parisien Sekou Macalou couvrant les postes de troisième ligne et… d’ailier.

Contenus sponsorisés