Icon Sport

Vergnes-Taillefer, un profil qui peut plaire en bleu

Vergnes-Taillefer, un profil qui peut plaire en bleu

Le 19/10/2022 à 17:22Mis à jour Le 21/10/2022 à 16:09

XV DE FRANCE - Il fait partie des surprises du groupe des 42 joueurs appelés à préparer la tournée de novembre avec l’équipe de France. Bastien Vergnes-Taillefer profite de son gros début de saison pour se faire une place avec les Bleus et ce n’est que mérité. Son profil et son état d'esprit pourraient même être un atout pour s'imposer dans ce groupe, où les ovnis ont totalement leur place.

C’est un ovni qu’on n’attendait pas cet automne. Bastien Taillefer est l’invité surprise de dernière minute du groupe des 42 Bleus avant la tournée de novembre. Le troisième ligne bordelais profite du forfait de Jordan Joseph pour se faire, in-extremis, une place à Marcoussis avant les rencontres face à l’Australie, le Japon et l’Afrique du Sud. Et s’il ne part pas parmi les grands favoris pour intégrer le groupe des 23, cette sélection est une juste récompense pour celui qui se montre très prometteur depuis son arrivée en Gironde, la saison dernière. D’ailleurs, on a tendance à l’oublier, mais il faisait déjà partie du groupe qui a participé à la dernière tournée estivale du XV de France, au Japon. Mais cet appel est d’un autre niveau.

Au pays du soleil levant, Fabien Galthié avait dû faire sans les finalistes du Top 14 et avait procédé, on le sait, à un relatif remaniement d’effectif pour faire souffler ses cadres après une grosse saison. Mais cette fois, c’est bien parmi la crème de la crème des joueurs français du moment que Vergnes-Taillefer va essayer de faire ses preuves. "Je suis très heureux pour lui c’est top, félicitait l’entraîneur des avants de l’UBB, Julien Laïrle. C’est quelqu’un qui a fait une belle tournée au Japon cet été. Il a un profil qu’il peut imposer en équipe de France parce qu’il a beaucoup d’activité. Il aime manger la ligne d’avantage avec son profil physique."

C’est vrai qu’en ce début de saison, l’ancien joueur de Colomiers est un des fers de lance de l’Union Bordeaux-Bègles. Capable d’évoluer en tant que flanker, mais aussi en troisième ligne centre, il fait partie de ceux qui avancent constamment balle en main. Lancé, il est peut casser n’importe quelle ligne défensive. À l’image de ses dernières sorties en Top 14, Vergnes-Taillefer sait distribuer quelques gros caramels.

En constante progression

"Défensivement, c’est quelqu’un qui monte très vite, qui plaque fort. On l’a vu lors du match contre le Racing 92", confirmait Laïrle. Pour ce dernier, qui le côtoie au quotidien, c’est aussi et surtout le profil du troisième ligne qui peut lui permettre de faire son trou chez les Bleus. "À côté des Alldritt, Ollivon et tout ça, je pense que c’est un profil rugbystique qui peut être complémentaire. Après dans la mentalité, c’est un mec top. Il est travailleur, demandeur, besogneux… Il ne rechigne pas à tâche." En plus de toutes les qualités vantées précédemment, Vergnes-Taillfer, à 25 ans, est en constante progression, à l’image de son rôle en touche.

Top 14 - La charge de Bastien Vergnes-Taillefer (UBB) face au Racing 92

Top 14 - La charge de Bastien Vergnes-Taillefer (UBB) face au Racing 92Icon Sport

Si cette saison, l’alignement bordelais a connu quelques déboires, avec de nombreuses absences, le joueur d’1m94 a su se rendre très utile en ce début de saison. Notamment contre Lyon, où il a partagé la troisième ligne avec Rémi Lamerat – lequel ne saute évidemment pas en touche – Vergnes-Taillefer a su faire la loi dans les airs.

Alors malgré toutes ses qualités, il sera difficile pour lui de se faire une place dans le XV de départ, avec les présences des Alldritt, Jelonch ou encore Ollivon. Mais s’il parvient à impressionner, peut-être arrivera-t-il à se démarquer de la concurrence de Bécognée, Tanga, Macalou ou Cretin… Allez-savoir ! "S’il fera partie des 14 ou pas, je ne sais pas trop, relativisait Julien Laïrle. Mais cet appel est déjà une récompense du travail. C’est bien pour le joueur et aussi pour le club. Ça prouve quand même que nos joueurs sont là malgré le début de championnat un peu critiqué." À Marcoussis, Verges-Taillefer est peut-être un ovni, mais il n’est pas pour autant un étranger égaré…

Contenus sponsorisés