Icon Sport

Dupont nouveau capitaine : ce qu'en pensent les Bleus

Dupont nouveau capitaine : ce qu'en pensent les Bleus
Par Rugbyrama

Le 27/10/2021 à 10:28Mis à jour Le 27/10/2021 à 12:32

XV DE FRANCE - Récemment nommé capitaine par intérim du XV de France, le demi de mêlée toulousain Antoine Dupont, actuellement en très grande forme, semble faire l'unanimité auprès de ses partenaires de sélection. Ce mardi, Dylan Cretin et Brice Dulin ont évoqué le joueur, l'homme et son nouveau rôle.

"On était content de la manière dont ça c'est fait, introduit Cretin. Après, ça ne change pas grand-chose à son rôle, parce qu'il était déjà un leader avant ce titre (de capitaine)." Selon le troisième ligne du Lou, ce capitanat est effectivement plus symbolique qu'autre chose : "Il n’est pas tout seul, il y a déjà assez de leaders dans l’équipe pour l’épauler, donc c’est surtout un titre symbolique. Mais ça restait important, et ça a été assez bien accueilli par l’équipe."

S'il a également révélé que les joueurs n’avaient pas vraiment été sondés avant la nomination d'Antoine Dupont, Dylan Cretin a ajouté d'un air certain que le champion de France et d'Europe allait "rester le même dans sa façon d’être". Il est vrai qu'au regard de l'humilité et de la sérénité affichées par le garçon, - et même si un capitanat constitue un véritable poids à porter - peu de doutes planent là-dessus.

Depuis plusieurs années, et cette saison peut-être plus que jamais, le demi de mêlée brille avec le Stade toulousain, s'imposant comme l'un des tout meilleurs joueurs au monde. En club, il lui arrive aussi de suppléer Julien Marchand en tant que capitaine. "De par ses prestations depuis quelques temps, c'est vrai qu’il s'imposait un petit peu", explique d'ailleurs l'arrière Brice Dulin. Prise par le staff tricolore, en discussion notamment avec Charles Ollivon, la décision revêt donc une forme de logique.

En dépit de toutes leurs qualités, Gaël Fickou, Julien Marchand, Anthony Jelonch et Grégory Alldritt n'auront donc pas eu les faveurs de l'encadrement. "On sait qu'il y avait vraiment un groupe rapproché pour ce poste-là, note Dulin. Peut-être qu’Antoine s’est dégagé naturellement, de par l’influence qu’il a dans le jeu actuellement." Et d'ajouter : "Ce n’est pas forcément quelqu'un qui parle beaucoup. Mais au vu de ses attitudes, de sa façon d’être sur les entraînements, il est très sérieux, c'est indiscutable. Sa manière d’emmener le groupe au naturel l’emportera, donc ce sera peut-être plus facile pour lui d’être lui-même, sans forcer les choses."

Par Dorian VIDAL

Contenus sponsorisés