Icon Sport

Jelonch : "On est tous prêts à livrer une grande bataille"

Jelonch : "On est tous prêts à livrer une grande bataille"
Par Rugbyrama

Le 12/07/2021 à 11:04Mis à jour Le 12/07/2021 à 11:10

XV DE FRANCE - À la veille du deuxième test-match face à l'Australie, le capitaine de l'équipe de France s'est livré sur la semaine de préparation qui vient de s'écouler. Anthony Jelonch et ses hommes semblent en tout cas impatients d'aller défier les Wallabies une semaine après une défaite au goût "amère" assure le capitaine.

Avez-vous digéré cette défaite ?

Après le match on a parlé dans les vestiaires et on s’est tous dit qu’on avait hâte de jouer le prochain match. On est à un jour du match et les mecs sont tous prêts à livrer une grande bataille et à relever ce défi avec la défaite amère à la dernière minute de mercredi dernier.

Malgré la défaite, vous étiez finalement très proche de cette équipe australienne…

C’est vrai qu’on a matché avec eux, on a livré un gros combat pendant 80 minutes, à la fin cela bascule pour eux mais après le match j’étais quand même très fier de l’équipe, de ce qu’ils avaient livré. Je sens que les mecs ont encore envie d’aller chercher une victoire ici en Australie, ce qui serait exceptionnel.

La semaine dernière il a fallu énormément défendre, comment vivez-vous ces matchs-là ?

On a eu quelques occasions d’essais même si on n’a pas trop eu la possession. Je me sens bien dans ce registre de jeu mais j’aime aussi toucher du ballon. Je me suis régalé sur le terrain même s’il n’y a pas eu la victoire au bout.

Comment s’est déroulée cette semaine de préparation jusqu’au test ?

Au lendemain du match on a eu un jour de repos. On s’est tous retrouvé dans Brisbane, c’était une bonne journée. Dès le vendredi on a fait une séance de récupération. Le samedi on s’est entraîné, un entraînement assez long mais un très bon entraînement. Je suis assez confiant. Hier on avait une journée de transition entre Brisbane et Melbourne et aujourd’hui l’entraînement du capitaine. Je sens que l’équipe est prête avec beaucoup d’envie.

La discipline a été l’un des points noirs du premier test-match, est-ce un domaine que vous avez particulièrement travaillé cette semaine ?

C’est vrai que cela a été un gros bémol. Faire quinze fautes sur un match international c’est beaucoup trop. Il y a eu beaucoup de fautes de hors-jeu, ce qui est assez facile à travailler. Des fautes on en fera c’est certain mais il faut quand même garder cette défense agressive parce que c’est un de nos points forts.

Cette fois tu débuteras en huit contrairement à la semaine dernière, c’est ton poste de prédilection ?

C’est un poste que j’aime beaucoup mais je joue aussi beaucoup en numéro sept en club comme avec l’équipe de France. Dans tous les cas je ferai tout pour faire un grand match et mener mon équipe vers la victoire.

La France n’a plus gagné en Australie depuis 1990 est-ce que c’est une date que vous avez en tête ?

Nous avons envie d’écrire notre histoire sur cette tournée. Une victoire ici en Australie, ça serait vraiment exceptionnel pour le rugby français et aussi pour ce groupe. Je pense que cela serait une victoire qui ferait grandir tout le monde.

Contenus sponsorisés