Icon Sport

14 sur 20, mention bien : le vrai bilan de Galthié

14 sur 20, mention bien : le vrai bilan de Galthié
Par Nicolas Zanardi via Midi Olympique

Le 30/11/2021 à 10:04Mis à jour

XV DE FRANCE - C’est peu dire que le XV de France a basculé dans une autre dimension, en triomphant de la Nouvelle-Zélande pour le 20e match de l’ère Galthié. À mi-mandat désormais, il est toutefois temps de se poser pour retrouver un embryon de lucidité, et d’effectuer le vrai bilan du sélectionneur.

C’est bon de s’enflammer, parfois. De lâcher prise et de s’enthousiasmer sans fioritures, comme le gamin dingue des Bleus que nous fûmes tous un jour, et de bomber le torse. Parce que le rugby français est aujourd’hui florissant, ainsi qu’on s’en est suffisamment vanté dans ces mêmes colonnes. Sauf qu’après l’euphorie vient aussi le nécessaire temps du recul et de l’analyse, dans lequel Fabien Galthié et son staff se sont déjà plongés. Parce que, si victoire et défaite sont deux menteuses que les hommes doivent savoir « recevoir d’un même front » ainsi que le chante si justement Rudyard Kipling, quelle analyse aurions-nous vraiment effectuée de la mi-mandat de Fabien Galthié si Romain Ntamack, Melvyn Jaminet et Antoine Dupont ne s’étaient pas fendus de cette incroyable contre-attaque qui brisa la remontée fantastique des Blacks ?

On ne le saura jamais, au vrai. Mais pour Galthié et son staff, la limonade n’aurait pas été la même, ainsi que le confiait William Servat jeudi soir sur Canal + : « avant la rencontre, nous nous sommes parlé avec le staff, en nous disant que si nous devions perdre, cela ne devait rien changer, tout comme une victoire ne devait rien changer. » Une victoire qui a toutefois permis à Galthié et aux Bleus d’atteindre la barre des 14 victoires en 20 matchs, soit la note symbolique d’une mention bien. Probablement la meilleure appréciation que l’on peut finalement donner aux deux premières années en Bleu de Galthié, si séduisantes et pleines de promesse, tout en conservant une grosse marge de progression qu’il s’agira de valider lors des 18 matchs qu’il lui reste à disputer avant la Coupe du monde 2023…

Retrouvez l'intégralité du bilan sur Midi-Olympique.fr

Contenus sponsorisés