Icon Sport

Royaltiz : il est désormais possible d’investir sur onze internationaux français dont Le Garrec

Royaltiz : il est désormais possible d’investir sur onze internationaux français dont Le Garrec

Le 28/06/2022 à 17:08Mis à jour

Les internationaux français n’arrêtent plus d’intégrer la plateforme Royaltiz ! Il est désormais possible d’investir sur onze d’entre eux. Les derniers arrivés se nomment Antoine Hastoy, Wilfrid Hounkpatin et Nolann Le Garrec. La pépite du Racing 92 a tout pour être la bombe du rugby français de ces prochaines années. De quoi faire réfléchir…

Au cas où vous n’auriez pas encore remarqué, il est désormais disponible d’investir sur quelques acteurs du Top 14 et du XV de France ! Royaltiz permet aux plus grands joueurs d’entre nous de miser sur la réussite prochaine de certains grands bonhommes du rugby français. Pour y trouver son compte, il y a deux moyens. Lorsque vous avez acheté vos Roy (en quelque sorte une carte du joueur de votre choix) vous avez deux solutions : soit effectuer de l’achat-revente quand vous estimez que c’est le bon moment, soit patienter jusqu’à que Royaltiz vous calcule vos dividendes, qui oscillent aux alentours de 10% de votre butin.

Attention tout de même, sur Royaltiz comme sur toute autre plateforme, jouer comporte des risques !

Le Garrec, Hastoy et Hounkpatin : nouveaux arrivants !

À l’heure où sont écrites ces lignes, il est possible d’investir sur onze joueurs internationaux ! Si Antoine Dupont a été le premier à être intégré sur la plateforme, il est depuis suivi par nombreux de ses coéquipiers. Dernier en date, Wilfrid Hounkpatin. Le pilier castrais, qui vient de disputer la finale du Top 14 (perdue face à Montpellier), est une valeur sûre de notre championnat. Peu de jours avant le Tarnais, c’est une pépite du ballon ovale qui a pointé le bout de son nez.

Le demi de mêlée du Racing 92, Nolann Le Garrec est sur Royaltiz depuis quelques semaines. Promis à un très bel avenir, il pourrait être la bonne surprise de ces prochains mois. Le dernier petit nouveau se nomme Antoine Hastoy. Le demi d’ouverture va changer de dimension avec sa signature du côté de La Rochelle à l’intersaison.

Ils sont au Japon avec les Bleus

Cité au-dessus, Wilfrid Hounkpatin n’est pas de la partie au Japon avec les Bleus. Ses deux compères, par contre, se sont bel et bien envolés vers le pays du soleil-levant. Le Garrec pourrait connaître sa première sélection avec l’équipe de France « A », de quoi faire grimper sa valeur ? Pour Antoine Hastoy également, cette tournée pourrait lui permettre de démontrer tout son talent, comme il l’avait fait la saison dernière en Australie.

Au total, ils sont cinq à être actuellement en Asie et sur Royaltiz. Sekou Macalou, Virimi Vakatawa et Matthieu Jalibert sont les trois autres concernés. Par chance, ils ont un point en commun. Ils sont tous revanchards et auront à coeur de faire bonne figure avec le maillot frappé du coq sur les épaules. Des performances à suivre de très près !

Ils profitent d’un repos bien mérité… pour revenir plus fort ?

Le calcul est facilement effectué. S’ils sont cinq avec les Bleus, six autres sont actuellement en repos. Après une saison très très longue pour certains, ils n’ont volontairement pas été sélectionnés par Fabien Galthié et son staff. Du coup : Antoine Dupont, Cameron Woki, Jonathan Danty, Teddy Thomas et Gabin Villière, peuvent profiter de quelques jours de vacances.

Pour le dernier nommé, la donne est quelque peu différente puisqu’il s’est gravement blessé à la cheville en finale de Challenge Cup avec Toulon. Pour terminer, Hounkpatin est lui aussi au repos après la finale perdue face au MHR. Tout ce beau monde va revenir plus frais que jamais à la reprise, de quoi faire très mal sur les terrains et faire grimper les chiffres !

Royaltiz offre un super bonus exclusif pour les lecteurs de Midi Olympique et Rugbyrama : inscrivez-vous sur Royaltiz, entrez le code VIP "OLYMPIQUE" et vous recevrez 1 jeton de talent gratuit d'une valeur allant jusqu'à 25 €, dès votre premier achat de token !

Royaltiz offre un super bonus exclusif pour les lecteurs de Midi Olympique et Rugbyrama.
Contenus sponsorisés