Icon Sport

Les 5 dates clés de la carrière de Yoann Huget

Les 5 dates clés de la carrière de Yoann Huget
Par Rugbyrama

Le 27/04/2021 à 11:26Mis à jour Le 27/04/2021 à 11:32

XV DE FRANCE - Blessé gravement samedi soir, au tendon d’Achille, Yoann Huget (33 ans) a été opéré lundi, ce qui met prématurément un terme à sa carrière. Lui qui avait annoncé en début de saison que celle-ci serait sa dernière année. Retour, en 5 dates, sur la carrière de celui qui a été l’ailier français le plus régulier de la dernière décennie.

24 mai 2009 : meilleur marqueur de Pro D2

Débarqué à Agen à l’intersaison 2008, Yoann Huget découvre le championnat de Pro D2 dans une équipe qui vise les premiers rôles. Deuxièmes, derrière l’intouchable Racing Métro, les Agenais reçoivent Oyonnax en demi-finale, mais s’inclinent à la surprise générale (18-15). Muet dans ce match, Yoann Huget termine tout de même meilleur marqueur du championnat, à l’issue de la saison, avec 14 réalisations. L’Ariégeois devance des références au poste d’ailier, comme Sireli Bobo (12 essais) ou son coéquipier Rupeni Caucaunibuca (12), et commence à taper dans l’oeil de certaines écuries du Top 14.

4 août 2011 : une Coupe du Monde manquée

Après deux saisons dans l’antichambre du Top 14, Huget rejoint l’élite en 2010, à l’Aviron bayonnais. Une première sélection en bleu le 27 octobre 2010, face à l’Argentine, et Yoann s’installe dans cette équipe de France pour le Tournoi 2011, où il dispute les cinq rencontres. Fort d’une saison à douze essais au pays basque, Huget est logiquement sélectionné par Marc Lièvremont pour participer à la Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Malheureusement pour lui, le 4 aout 2011, il est exclu du XV de France en pleine préparation pour ‘’manquement aux exigences de localisation dans le cadre de la lutte contre le dopage’’. Trois ‘’no-show’’ et une suspension de trois mois pour le polyvalent ailier-arrière qui avouait : "J'ai commis une grave erreur, c'est normal que je sois sanctionné.’’

8 mars 2014 : un essai salvateur en Ecosse

Le XV de France de Philippe Saint-André est moribond. Malgré une victoire en ouverture du tournoi face à l’Angleterre (26-24), grâce à un grand Yoann Huget, auteur d’un doublé, la victoire poussive contre l’Italie (30-10) et la lourde défaite au Pays de Galles (27-6) ne met pas la France dans les meilleures dispositions alors qu’elle se déplace en Écosse. Dominés par des Écossais plus incisifs, menés 14-9, les Tricolores subissent et sont en passe de concéder un troisième essai juste après la pause. C’est à ce moment-là que surgit Yoann Huget, profitant d’une passe sautée hasardeuse de Duncan Weir pour se saisir du ballon sur sa ligne des 22 mètres. Ensuite, ce sont les cannes du natif de Pamiers qui parlent pour plonger dans l’en-but, 80 mètres plus loin, et mettre un ''coup de clim’' dans un Murrayfield assommé. Les Français s’imposent 19-17, ‘’Merci Yoann’’, comme Matthieu Lartot, beaucoup de supporters l’ont certainement crié, dans leurs canapés.

19 septembre 2015 : blessure prématurée en Coupe du Monde

Cadre en équipe de France et titulaire au Stade toulousain, Yoann Huget est sélectionné pour participer à la Coupe du Monde 2015, en Angleterre. Malheureusement pour lui, son histoire avec le Mondial va couper court puisqu’il se blesse gravement au genou droit avec une rupture totale du ligament croisé, contre l’Italie en ouverture. ‘’C’est vraiment un rêve que j’avais envie de réaliser, ça fait deux fois en quatre ans que je passe à côté ‘’ reconnaissait, déçu, le Toulousain après son opération.

INTERNATIONAL - Huget

INTERNATIONAL - HugetIcon Sport

15 juin 2019 : un doublé et un Bouclier de Brennus

Lors de la saison 2018-2019, le Stade toulousain caracole en tête du Top 14 et s’avance en phase finale avec l’étiquette de favori. Peut-etre l’occasion pour Huget, auteur de 9 essais dans la saison, de gagner son premier titre majeur, sans discréditer le titre de Pro D2 acquis avec Agen en 2010. En finale, face à Clermont, l’ailier franchit la ligne par deux fois, inscrivant les deux seuls essais de la rencontre, qui verra Toulouse remporter son 20e bouclier de Brennus (24-18). Une belle dynamique qui conduira Yoann Huget à la Coupe du Monde 2019, sa première, dans laquelle il disputera l’intégralité des quatre rencontres, comme pour rattraper les instants loupés lors des derniers mondiaux...Il terminera sa carrière internationale sur une défaite en quart de finale face au Pays de Galles (20-19).

Par Jules POQUET

Contenus sponsorisés