Icon Sport

Vincent et Taofifenua encensés par Galthié

Vincent et Taofifenua encensés par Galthié

Le 07/02/2020 à 14:41

XV DE FRANCE - Fort d’une victoire convaincante face à l’Angleterre (24-17), Fabien Galthié a décidé de reconduire les joueurs tombeurs du XV de la Rose. Seul le Montpelliérain Arthur Vincent remplace Virimi Vakatawa, blessé au biceps. Et le deuxième-ligne Romain Taofifenua sur le banc des remplaçants. Deux joueurs encensés par le sélectionneur.

Fabien Galthié n’est pas là pour s’amuser. Lundi, lors du débriefing de France-Angleterre, le sélectionneur du XV de France avait rappelé : "Modifier un petit peu la composition de l’équipe pour avoir une vision, apporter quelque chose de différent à notre organisation, améliorer des points clés, oui. Mais s’amuser à tourner, non." L’ancien demi de mêlée international, soucieux de "construire une équipe", "caper les joueurs, les faire monter en compétence", a tenu parole en reconduisant le groupe tombeur de l’Angleterre dimanche dernier (24-17) pour affronter l’Italie lors de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations 2020. Seul le trois-quarts centre Arthur Vincent (20 ans, 1 sélection), champion du monde avec le U20 en 2019, intègre le XV de départ pour remplacer Virimi Vakatawa forfait en raison d’une blessure au biceps.

" Tout semble évident avec Arthur Vincent"

Le Montpelliérain honorera face aux Azzurri sa première titularisation. "C’est un joueur qui a un parcours parfait, les équipes de France, capitaine avec le U20, présent sur les feuilles de match avec Montpellier, très performant lors des entraînements avec nous. On attend qu’il soit lui-même, qu’il nous apporte ses points forts, il en a, sa maturité, sa jeunesse. Il peut être un régulateur, comme un accélérateur. Il s’adapte facilement à son partenaire au centre, à son demi d’ouverture, c’est un joueur de ligne. Tout semble évident avec lui", a souligné Fabien Galthié Ménagé en milieu de semaine, le troisième-ligne toulousain François Cros sera bien opérationnel (25 ans, 3 sél.)

" Vincent (Rattez) est monté en puissance"

Dans la ligne de trois-quarts, l’ailier rochelais Vincent Rattez, auteur d’un essai à l’occasion du Crunch, est confirmé en l’absence de Damian Penaud (mollet). "Vincent est monté en puissance. Une forme de cohérence depuis des années avec La Rochelle. Sa présence lors des entraînements en fait un joueur important dans le groupe France. Naturellement, il s’imposait à l’aile. Il a répondu présent. Il a été totalement à la hauteur contre l’Angleterre", rappelle le sélectionneur. Imperturbable sous les ballons hauts, impressionnant dans ses dégagements au pied, l’arrière du MHR Anthony Bouthier n’a pas déçu pour sa première sous le maillot du XV de France. Mais le Landais, à l’instar de tous ses coéquipiers, sera attendu sur le plan offensif face aux Azzurri.

" Romain (Taofifenua) montre une grosse présence. Il mérite sa place"

Des ajustements auraient pu être opérés dans le pack tricolore, bousculé en conquête, aussi bien en mêlée qu’en touche. Avec deux pousseurs dans la cage, Fabien Galthié se prive d’un deuxième-ligne sauteur. Sur le sujet, le sélectionneur a souligné l’importance de Bernard Le Roux, meilleur plaqueur (24) lors du Crunch. "C’est un formidable coéquipier, avec sa joie de vivre, son implication, son engagement totale de manière naturelle. Il apporte beaucoup d’énergie au quotidien. Il fait partie des leaders, pas mal de joueurs peuvent s’identifier à lui. Il est très présent dans notre animation offensive, défensive. C’est un joueur intelligent dans les phases de combat, capable de se transformer quand il le faut. Il revendique fortement la victoire. Il veut gagner", a confié Fabien Galthié. La remière-ligne reste elle-aussi inchangée avec Cyril Baille, Julien Marchand et Mohamed Haouas.

Sur le banc des remplaçants, le deuxième-ligne du RC Toulon Romain Taofifenua fait son apparition. Un joueur dont Fabien Galthié a tenu à louer l’état d’esprit. "Romain montre une grosse présence, un gros investissement. Il mérite sa place sur le banc", a insiste le sélectionneur. Le XV de France se présentera donc avec 6 avants comme finisseurs pour densifier son banc. Un choix notamment dicté par les conditions climatiques difficiles qui s’avancent pour cette rencontre contre l’Italie.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés