Icon Sport

Un pack remanié, Ramos à l’arrière et Jalibert en 10… Galthié explique ses choix

Un pack remanié, Ramos à l’arrière et Jalibert en 10… Galthié explique ses choix

Le 20/11/2020 à 14:39Mis à jour Le 20/11/2020 à 17:01

XV DE FRANCE - Opposé à l’Ecosse, dimanche au BT Murrayfield, dans le cadre de la Coupe d’automne des Nations, le XV de France se présentera avec huit nouveaux joueurs par rapport à la dernière victoire enregistrée contre l’Irlande. Fabien Galthié a insisté sur l’importance de lancer les habituels remplaçants pour la croissance de son groupe.

Fort de sa victoire contre l’Irlande (35-27), le 31 octobre, dans le match en retard du Tournoi des Six Nations 2020, le XV de France débutera dimanche, à Edimbourg, sa campagne de la toute nouvelle Coupe d’Automne des Nations après sa victoire sur tapis vert contre les Fidji (Covid-19). Opposée aux Ecossais, qui avaient surpris les Bleus en mars dernier (28-17), la formation de Fabien Galthié se présentera sur la pelouse du stade du BT Murrayfied avec huit nouveaux joueurs, par rapport au XV de départ aligné contre le XV du Trèfle, et une équipe avec une moyenne d’âge de 24 ans et 16 sélections. Les principaux changements concernent le pack avec une première ligne complètement remaniée.

Les habituels remplaçants "sont prêts et ont beaucoup d’appétit"

Exit Haouas, Marchand et Baille. Le sélectionneur tricolore a décidé d’associer les piliers Demba Bamba et Jean-Baptiste Gros au talonneur Camille Chat qui honorera sa 30ème sélection. "C’était déjà notre choix avant de jouer face aux Fidji. Depuis le début de notre aventure, le 2 février face à l’Angleterre, on a fonctionné avec ces joueurs comme finisseurs. À chaque match, ils ont eu à répondre à des situations d’urgence. La définition du finisseur, c’est n’importe qui, n’importe quand, n’importe où. Ils se sont développés et ça nous a permis de performer. Aujourd’hui, ils méritent largement de débuter. Dans l’émulation qui porte notre équipe, ils ont leur place en tant que titulaires. Ils sont prêts et ont beaucoup d’appétit", a expliqué le sélectionneur.

Camille Chat avce l'équipe de France

Camille Chat avce l'équipe de FranceIcon Sport

" Aujourd’hui, on a besoin d’aérer notre équipe"

Dans la cage, Romain Taofifenua fait son apparition à la place de Paul Willemse. Le deuxième-ligne du RC Toulon sera associé à l’indéboulonnable Bernard Le Roux. Enfin, en troisième-ligne, le Lyonnais Dylan Cretin s’invite comme titulaire en raison de la blessure au pied de François Cros. Là encore, Fabien Galthié l’émulation qui habite son groupe. "On parle de croissance. De par leur présence dans notre vie, ils sont en permanence dans le cadre de vie, dans le cadre de jeu. Ils apportent énormément au groupe, que ce soit sur le terrain, à la salle de musculation, dans le quotidien. Aujourd’hui, on a besoin de modifier notre composition, de donner du mouvement, d’aérer cette équipe. On a besoin de donner à ces joueurs plus de présence sur le terrain et puis un rôle différent. Le rôle inconfortable de finisseurs va être géré par les titulaires. Débuter un match, c’est quelque chose de particulier. Il faut qu’ils débutent. Tout ça, ça nous aide à grandir, à densifier les joueurs. C’est très cohérent par rapport à notre vie au quotidien", a précisé Fabien Galthié.

Thomas Ramos buteur

À la charnière, le numéro 10 de Bordeaux-Bègles Matthieu Jalibert (22 ans, 5 sélections) profite du forfait de Romain Ntamack (contracture) pour signer son retour en Bleu. "C’est le temps de Mathieu", a insisté le sélectionneur. Après avoir évolué à l’aile contre l’Irlande, Gaël Fickou retrouve son poste de prédilection, au centre, aux côtés de l’impressionnant Virimi Vakatawa. Teddy Thomas, lui, évoluera à l’aile où il aura sans doute à cœur de démontrer au sélectionneur qu’il est incontournable. Touché au genou, le Montpelliérain Anthony Bouthier cède sa place à l’arrière toulousain Thomas Ramos qui endossera le rôle de buteur pour permettre à Jalibert de se focaliser sur son rôle d’animateur. À noter enfin que le demi d’ouverture du RC Toulon, Louis Carbonel, prendra place sur le banc des remplaçants. À 21 ans, il honorera sa première cape sous le maillot frappé du Coq.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés