• Thomas Ramos - XV de France
    Thomas Ramos - XV de France

Ramos : "J'avais mis une petite croix sur ce France-Japon à Toulouse"

Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Thomas Ramos, encore précieux au pied (7 sur 8 face aux perches), revient sur la victoire contre l'Afrique du Sud, sur l'intensité du match, mais se projette aussi sur le match de dimanche prochain contre le Japon au Stadium de Toulouse.

Que ressentez-vous après cette victoire face à l'Afrique du Sud ?

Forcément, nous sommes très contents d'avoir remporté ce match très dur. Les Sud-Africains ne sont pas champions du monde pour rien. Nous savions que ça allait être très accroché, très physique notamment devant, mais aussi derrière. Il y a pas mal de faits de jeu avec des cartons, mais nous avons su aller chercher cette victoire. C'est très positif !

Il y a eu pas mal de casse, l'équipe de France sera décimée pour affronter le Japon dimanche prochain...

Je pense que nous allons tout de même pouvoir aligner une équipe très sérieuse. Les joueurs qui sont rentrés après des blessures ont fait de très bons matchs. On a vu aussi que les Japonais avaient été en difficulté en Angleterre, donc on s'attend à ce qu'ils rendent une copie différente dimanche prochain. À nous de bien récupérer, de bien préparer ce match, car ce serait bête de gâcher les deux victoires contre l'Australie et l'Afrique du Sud sur ce match-là. On va se concentrer très tôt dans la semaine pour faire un match sérieux le week-end prochain.

À titre personnel, vous avez enchaîné une deuxième titularisation. Comment vous sentez-vous ?

C'est cool. C'est bien de pouvoir enchaîner des matchs de haut niveau contre des équipes comme ça. Je suis très content. Même si tout n'est pas parfait personnellement, ça reste positif sur les deux matchs que je viens de faire. Il va falloir continuer, espérer faire un gros match la semaine prochaine, mais surtout continuer à être performant avec le Stade toulousain en vue des prochaines échéances avec le XV de France.

Vous restez sur une série de douze victoires, vous avez battu tous les membres du top 10. Êtes-vous déjà favoris pour la prochaine Coupe du monde ?

Je ne sais pas si nous sommes favoris pour la Coupe du monde, mais c'est sûr que c'est bien d'engranger des victoires comme ça face à de grosses nations avant d'entamer une grande compétition. Après, tout sera remis à zéro pour cette Coupe du monde. Dire qu'on est favoris, c'est peut-être un peu tôt, mais c'est sûr qu'on ira jouer cette compétition avec des ambitions et des objectifs.

Dimanche prochain, vous affrontez le Japon au Stadium de Toulouse, on imagine que ça vous tient à cœur ?

Il me tarde de pouvoir jouer à Toulouse. Quand j'ai vu que le match avait lieu à Toulouse, j'avais mis une petite croix dessus en espérant pouvoir le jouer. J'espère avoir l'opportunité de débuter. Tous les Toulousains, il nous tarde de démarrer le week-end prochain.