Icon Sport

XV de France - Ollivon blessé, Picamoles inconstant… Brunel reste en quête de la perle rare

Ollivon blessé, Picamoles inconstant… Brunel reste en quête de la perle rare
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 04/10/2018 à 19:00Mis à jour Le 05/10/2018 à 17:35

XV DE FRANCE - Le 17 octobre, Jacques Brunel dévoilera le nom des 31 joueurs retenus pour préparer le premier test de la tournée d’automne face à l’Afrique du Sud. Des places sont encore à prendre et les jeunes frappent à la porte...

Dans un mois, l’équipe de France sera en pleine préparation de son premier test-match du mois de novembre, prévu le samedi 10 au Stade de France. Un rendez-vous très attendu face à l’Afrique du Sud. Pourquoi ? Parce que les Bleus n’ont plus battu les Springboks depuis le 14 novembre 2009, enchaînant six défaites, dont quelques-unes cinglantes. Et surtout parce que Jacques Brunel et son staff courent après les succès, le temps et les certitudes à moins d’un an du Mondial japonais. À partir de ce France - Afrique du Sud, c’est un compte à rebours qui s’engage d’ici l’annonce des joueurs retenus pour participer à la prochaine Coupe du monde au Japon (20 septembre - 2 novembre 2019). Les occasions vont devenir rares pour décrocher un billet vers le pays du soleil levant.

Le sélectionneur avait déjà annoncé que le groupe commencerait à se resserrer dès cet automne

Afin de pouvoir construire un collectif à partir de la trentaine de joueurs présents autour de lui. Les essayages deviendraient à la marge, ou seulement dictés par les aléas des absences. Reste aussi le cas de certains postes, où les appelés du Tournoi 2018 et de juin dernier n’ont pas fait sauter la banque, en écrasant la concurrence. Quelques-uns ne sont même pas parvenus à instiller la moindre part de doute dans l’esprit de leurs entraîneurs… à titre d’exemple, c’est toujours le flou autour du poste de troisième ligne centre.

Top 14 - Jordan Joseph (Racing) contre Toulouse

Top 14 - Jordan Joseph (Racing) contre ToulouseMidi Olympique

Titulaire lors du dernier Tournoi des 6 Nations, le Girondin Marco Tauleigne n’a pas repris la compétition, lui qui avait dû mettre un terme à sa saison le 24 mars dernier contre La Rochelle en raison d’une commotion cérébrale. Avec Charles Ollivon blessé, Louis Picamoles toujours aussi inconstant, Fabien Sanconnie qui peine à trouver ses marques dans son nouveau club et Kevin Gourdon, présent en Nouvelle-Zélande au mois de juin, qui n’a pas encore joué en n° 8 cette saison avec son club, Brunel reste en quête de la perle rare. Son regard pourrait donc se tourner vers Jordan Joseph (Racing) et Loïc Godener (Grenoble)…

Un autre poste n’a toujours pas trouvé son titulaire

C’est bien entendu celui d’ouvreur, où les hommes changent trop vite depuis de nombreuses saisons. Camille Lopez blessé, Jacques Brunel a titularisé trois fois de suite Anthony Belleau au mois de juin en Nouvelle-Zélande, quand Jules Plisson était lui délaissé. Sa cote n’est pas remontée.

Top 14 - Camille Lopez (Clermont) contre Agen

Top 14 - Camille Lopez (Clermont) contre AgenIcon Sport

Du coup, le Toulonnais devrait garder la confiance du sélectionneur cet automne. Et Brunel doit se féliciter du retour spectaculaire de Lopez, irrésistible avec Clermont depuis le début de la saison. Un joueur qui a l’avantage de bien connaître Morgan Parra, puisque ce dernier a retrouvé un rôle de leader chez les Bleus en juin. Cela ne sera pas suffisant pour apporter de la concurrence : avec l’absence de Matthieu Jalibert, à nouveau blessé lors de la préparation d’avant-saison, le sélectionneur est une nouvelle fois contraint de regarder vers les jeunes pour imager le présent : les profils de Louis Carbonel et Romain Ntamack seront ainsi scrutés de près.

Cette première liste, dévoilée quelques jours après la première journée de Coupe d’Europe, devrait donc donner quelques indices et réserver quelques surprises.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0