Midi Olympique

Les entretiens personnalisés : la clé du nouveau XV de France

Les entretiens personnalisés : la clé du nouveau XV de France
Par Midi Olympique

Le 11/12/2019 à 18:21Mis à jour Le 12/12/2019 à 11:32

XV DE FRANCE - Face à la presse ce mercredi à Hossegor, Fabien Galthié a attiré l'attention sur un des fondements de son mandat, la connaissance avec ses joueurs et la transparence avec les clubs.

Le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié a axé la majeure partie de ses propos sur ces fameux entretiens que le staff effectue et va effectuer avec une petite centaine de joueurs qui pourraient composer le nouveau XV de France un entretien qui se passe en compagnie du manager du club où le staff pose des questions très simples au joueur. Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Pourquoi veux-tu jouer en équipe de France ? Fabien Galthié a également fait part du cadre de vie qu'il souhaite définir en Équipe de France.

"Durant les rassemblements, nos journées sont divisées en trois tiers. Un pour dormir, un pour s’entraîner et un pour vivre ensemble. Nous signons oralement un pacte pour partager des moments, apprendre à se connaître. Entre une équipe qui gagne un match d'un point et celle qui perd d'un point, il n'y a pas grand chose mais la différence est énorme. Prendre les bonnes décisions dans les moments cruciaux ça commence par avoir des bases très solides." Le sélectionneur a sûrement encore en tête le quart de finale de Coupe du monde et les quelques erreurs qui font perdre le fil aux tricolores.

Le staff des Bleus se sert également de ces entretiens pour mettre en avant sa transparence envers les clubs, à savoir le partage de toute la data (données GPS, analyses vidéos...), les plans de jeu d'attaques ou de défenses, qu'ils ont commencé à mettre en place durant le mondial. Ils échangent et répondent à toutes les questions venant du club et du joueur. Une première étape dans la tête de Raphaël Ibanez qui conserve un souvenir de ses 4 mois en Nouvelle-Zélande, l'image de Steve Hansen convoquant l'ensemble des coachs de 3e et 4e divisions pour l'aider à répondre à une interrogation concernant l’alignement All Black. Une réflexion pour le moment utopique en France.

L'intimité des entretiens

À travers ces échanges, le staff des Bleus souhaite entrer dans l'intimité des joueurs. Apprendre des choses pour lesquelles ils étaient trop distants auparavant. "Un jour, Aldegheri n'a pas réalisé une bonne performance avec son club. Deux jours plus tard, lors de son entretien, nous avons appris qu'il était incertain pour la rencontre car touché, mais que son club n'avait pas d'autre choix que de le titulariser." poursuit Galthié. Parmi les autres sujets abordés, il y avait également l'exemplarité de chacun et la volonté de vouloir jouer pour la France. Vient alors la question concernant Ezeala, qui pourrait être handicapé par le fait d'hésiter entre la France et l'Espagne.

"Nous l'avons rencontré, je peux vous dire qu'il n'hésite pas" rétorque alors le sélectionneur. Enfin une des dernières informations à retenir de ces entretiens, c'est que les joueurs de Pro D2 peuvent également être concernés par l’équipe de France à l'image de Demba Bamba l'an passé. Pour l'instant un joueur est concerné. "Nous avons rencontré un joueur à Oyonnax, il est champion du monde U20 et il a fait le choix de poursuivre sa formation avec son club, mais il nous intéresse beaucoup."

Comprenez que c'est Sacha Zegueur. Au final, ces entretiens sont bien plus qu'une nouvelle liste élargie visant à prévenir les joueurs qu'ils sont potentiellement sélectionnables. Il s'agit des fondements sociaux du nouveau XV de France, la base d'une identité de vie, plutôt que de jeu, le début de la formation d'un groupe, au-dessus de l'équipe, nous rappelant la clé du succès d'une autre équipe de France, celle qui arbore depuis 2018 une deuxième étoile sur son maillot.

Par Baptiste Barbat

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0