Icon Sport

Les enseignements de la liste des Bleus pour les tests-matchs d'automne

Les enseignements de la liste des Bleus pour les tests-matchs d'automne
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 07/10/2020 à 13:14Mis à jour Le 07/10/2020 à 15:22

XV DE FRANCE - Avec une politique de continuité revendiquée et peu de changements opéré dans son groupe, Fabien Galthié veut surfer sur le dernier Tournoi des 6 nations. Quelques choix forts, toutefois.

Fabien Galthié avait prévenu, il ne fallait pas s'attendre à beaucoup de nouveautés dans la liste qu'il a finalement dévoilée, ce mercredi midi au CNR Marcoussis. « L’important, c’est de sélectionner les joueurs qui vont grandir avec notre projet. Nous voulons des maîtres, pas des élèves mais cela peut prendre un certain temps. Il y a des étapes à franchir. L’idée c’est de ne pas changer de cap à la moindre défaite » affirmait début septembre le sélectionneur, dans les colonnes de Midi Olympique.

Au rang des enseignements, une liste de 31 joueurs contre les 42 espérés par le sélectionneur, ici piégé par les interminables guerres LNR-FFR. Et seulement deux noms nouveaux : les Racingmen Olivier Klemenczak et George-Henri Colombe. Tous les autres avaient figuré, a minima, dans les différents groupes qu'avait convoqués Fabien Galthié dans le dernier Tournoi.

Mauvaka plutôt qu'Etrillard

Il comptait parmi les joueurs convoqués dans le premier groupe de l'ère Galthié, en janvier dernier. Finalement blessé, Anthony Etrillard avait décliné ce premier voyage en Bleu. Partie remise ? Titulaire avec le RCT en ce début de saison, le talonneur devra encore patienter. Derrière Julien Marchand et Camille Chat, qui partent avec une longueur d'avance au talonnage, Galthié et son staff ont préféré appeler Mauvaka. Comme dans le dernier Tournoi des 6 nations.

Haouas, confiance confirmée

Mohamed Haouas était sous la menace. Galthié, qui place l'exemplarité des comportements au centre de son projet, avait peu goûté le carton rouge reçu par le Montpelliérain en Ecosse. En ce début de saison, Haouas a également été mis un temps à l'écart par son club, pour des problèmes de comportement extra-sportif. Alors Haouas s'était-il mis hors-jeu pour les Bleus ? « Sur le cas de Mohamed Haouas, je ne veux surtout pas remettre en cause la gestion qui est faite de cette histoire par le MHR. Nous sommes à 100 % alignés avec la position de Xavier Garbajosa et son staff. Un joueur doit respecter le cadre de vie fixé. Il n’y a pas discussion. Zéro » commentait à son propos Galthié dans les colonnes de Midi Olympique. Il lui a finalement maintenu sa confiance, a un poste où il sera accompagné de Demba Bamba, comme dans le dernier Tournoi, ainsi qu'un petit nouveau : George-Henri Colombe, préféré au Toulousain Dorian Aldegheri.

Couilloud attendra

Blessé depuis plusieurs semaines à une épaule, Baptiste Serin était donné incertain pour cette première liste d'automne. Le Toulonnais sera finalement là, pour accompagner Antoine Dupont au poste de demi de mêlée. « Baptiste Serin va jouer ce week-end avec Toulon, s'entraîne à 100 %. Il est apte » affirmait ce mercredi le sélectionneur. Par effet domino, le Lyonnais Baptiste Couilloud attendra pour faire son retour en Bleu.

Klemenczak plutôt que Tauzin ou Barassi

Au centre, trois joueurs partaient gagnant sur la ligne de départ : Virimi Vakatawa, Gaël Fickou et Arthur Vincent. Qui sera le quatrième convoqué ? Fabien Galthié avait le choix entre Pierre-Louis Barassi, Lucas Tauzin et Olivier Klemenczak. C'est ce dernier qui a été choisi. « Olivier Klemenczak est bon et régulier au Racing, c'est ce qui nous plaît » analysait Galthié. « On l'avait dans notre liste depuis notre prise de fonctions. On voulait quatre centres et la blessure de Hériteau nous pousse à donner sa chance à Klemenczak. »

Contenus sponsorisés