Icon Sport

Les Bleus "sont l'équipe à battre", selon Beale

Les Bleus "sont l'équipe à battre", selon Beale
Par AFP

Le 28/06/2021 à 13:15Mis à jour

XV DE FRANCE - Le XV de France, qui se rend en Australie pour sa tournée estivale, est "l'équipe à battre", selon l'arrière des Wallabies Kurtley Beale : même avec 22 bizuths, les Bleus "auront une bonne équipe", a assuré le joueur du Racing 92 dans un entretien à l'AFP.

Q: Quel est votre avis sur l'équipe de France?

R: "Ça reste une équipe excitante et très imprévisible. Le XV de France joue sans doute l'un des rugby les plus séduisants du moment. Antoine Dupont (qui ne sera pas de la tournée en Australie, ndlr) est leur cerveau, leur général, probablement le meilleur joueur du monde à l'heure actuelle. Il a une vraie influence sur la façon dont la France joue. Tant qu'il est sur le terrain, les Français iront bien. Mais toute l'équipe est forte, son réservoir de joueurs est incroyable. C'est ça qui leur donne l'avantage sur les autres équipes à travers le monde. C'est l'équipe à battre dans les années à venir."

Q: Vous avez pu regarder les matches des Français pendant le dernier Tournoi des six nations ?

R: "Oui, bien sûr. Ils ont attiré mon attention, avec leur rugby très excitant. Ce qui est fort, c'est que même si un joueur important est absent, un autre est capable de rentrer et faire le boulot. Un peu comme les All Blacks. Le rugby français devient de plus en plus fort. Ils ont un banc, ils sont jeunes, ils ont du succès lors de la Coupe du monde des moins de vingt ans et ces joueurs sont maintenant en équipe de France. C'est une équipe dangereuse."

Q: Vous étiez en sélection la dernière fois que les Français sont venus en Australie, en 2014...

R: "Oui, je m'en souviens bien. Jouer les Bleus, c'est toujours des matches physiques, compliqués. La France joue de façon imprévisible. Si vous êtes fainéant, si vous n'êtes pas concentrés, ils vont créer des opportunités et vous mettre quinze ou vingt points en un clin d'oeil. C'est toujours un sacré combat!"

Q: En 2014, justement, vous aviez marqué un essai...

R: "(Il coupe) au Suncorp Stadium! C'était génial! J'étais sorti du banc, je me rappelle. C'est toujours un honneur de représenter mon pays et de jouer contre des équipes de qualité. C'est une expérience incroyable et c'est toujours un plaisir. C'est juste génial de jouer au plus haut niveau et d'avoir la chance d'expérimenter tout ce que le rugby peut offrir de plus beau."

Q: Un mot sur la tournée de cet été ?

R: "Ça va être une série de tests excitants. Les joueurs de la finale ne sont pas là mais la France aura toujours une équipe très forte. Ils auront la profondeur et le talent pour aller se frotter à l'Australie. Les Wallabies ont pas mal joué contre les Kiwis, ils ont été poussés, testés, battus... mais c'est une bonne chose pour leur expérience. Ils auront un an de plus, ils sauront mieux ce qu'il faut faire au plus haut niveau. Ils vont se tester contre la France, montrer de quoi ils sont capables. Pour moi, la France est actuellement la deuxième équipe du monde, juste derrière les All Blacks. Ce sera un défi, surtout qu'il y aura des supporteurs!"

Q: Vous avez un pronostic ?

R: "(Il hésite) Ça va être serré, je pense. Allez, je vais dire 2-1 pour l'Australie sur la série. Mais il faudra se méfier: l'équipe de France dite B a failli battre l'Angleterre à Twickenham. Ils ont été énormes. Tout va dépendre de qui joue à la charnière mais il y aura des joueurs excitants. Si les N.9 et 10 sont forts, la France aura une super équipe. Ils ont des supers joueurs à ce poste, avec un très bon jeu au pied. Dans le rugby international, c'est essentiel. Peu importe qui joue, ils auront une bonne équipe."

Propos recueillis par Nicholas Mc ANALLY

Contenus sponsorisés