Icon Sport

L’épisode de la Covid-19 au sein des Bleus en 11 dates

L’épisode de la Covid-19 au sein des Bleus en 11 dates
Par Rugbyrama

Le 03/03/2021 à 11:06Mis à jour Le 03/03/2021 à 11:12

XV DE FRANCE - Depuis le 16 février dernier et le premier cas détecté, de nombreux épisodes ont tourmenté le XV de France. Le sélectionneur Fabien Galthié ou Antoine Dupont positifs, le sélectionneur mis en cause et pour finir Bernard Laporte qui confirme que l’ancien demi de mêlée est sorti de la bulle sanitaire. Retour en 11 dates sur cette épisode.

16 Février : premier test positif

Nous sommes le mardi 16 février, 2 jours après la victoire du XV de France en Irlande. La FFR annonce qu’un membre du staff technique a été testé positif suite à des tests réalisés le lundi soir. Dans le même temps, le résultat de Fabien Galthié est considéré comme «suspicieux» et devra subir un nouveau test le lendemain.

17 Février : Galthié contaminé

Après avoir annoncé son cas comme suspicieux, la FFR confirme que le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, est positif à la Covid-19. L’ancien demi de mêlée est placé à l’isolement tandis que l’ensemble des 31 joueurs sont négatifs.

19 Février : Dupont positif à son tour

Alors que William Servat est également testé positif, le 18, c’est au tour d’Antoine Dupont d’être testé positif, à seulement dix jours du match face à l’Ecosse. Ce jour-là, onze autres tests effectués en même temps que celui de Dupont sont négatifs et 19 autres sont en attente.

20 Février : 2 nouveaux joueurs touchés

Après Antoine Dupont, l’ailier toulonnais, Gabin Villière et le pilier montpelliérain, Mohamed Haouas sont également positifs à la Covid-19. Plus tard dans la journée, c’est Karim Ghezal qui est à son tour annoncé positif, portant le nombre de membres du XV de France à être positif à 7. Pour l’instant…

21 Février : Marchand et Vincent également forfaits

Le lendemain, les Bleus doivent enregistrer deux nouveaux forfaits. Le toulousain Julien Marchand et le joueur du MHR, Arthur Vincent sont également touchés par le virus. Ces nouveaux cas portent à 9 le nombre de cas positifs (5 joueurs et 4 membres du staff). Fabien Galthié compose une nouvelle liste des 31 pour pallier l’ensemble des forfaits.

22 Février : hécatombe, cinq joueurs testés positifs, la patient 0 connu?

Pas un jour ne se passe sans que de mauvaises nouvelles ne tombent. Ce lundi, c’est cinq nouveaux joueurs qui sont testés positifs parmi les 31 réunis à Marcoussis. Mauvaka, Baille, Taofifenua, Ollivon et Dulin sont les nouveaux touchés. 10 joueurs désormais forfaits, la rencontre face à l’Ecosse commence à devenir sérieusement incertaine.

Ce jour-là, Serge Simon, «Covid Manager» des équipes de France annonce dans un entretien au Midi Olympique que « le patient 0 on le connaît : c’est notre préparateur physique ».

24 février : Galthié dans la tourmente

Alors que Serge Simon avait annoncé que le patient 0 était connu, une autre version fait émerge et pointe du doigt le sélectionneur Fabien Galthié, qui aurait enfreint les règles du protocole sanitaire. C’est le journal L’équipe qui indique en premier que le sélectionneur des Bleus aurait brisé et ce à plusieurs reprises les murs de la bulle sanitaire.

Le même jour, le comité directeur des 6 Nations annonce que la rencontre du XV de France face à l’Ecosse est officiellement maintenue. Ce 24 février est décidément chargé puisque le soir, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu demande à la FFR de diligenter une enquête externe.

25 février : report de France-Ecosse

Suite aux tests effectués le 24 au soir, un nouveau cas positif à la Covid-19 a été détecté au sein de l’effectif des Bleus. Ce cas arrive alors que les tricolores ont effectué un entraînement collectif la veille. Les séances sont suspendues et les joueurs sont isolés. Alors que les dirigeants du comité des 6 Nations avaient d'abord maintenu la rencontre France-Ecosse, celle-ci est finalement reportée. Les joueurs seront libérés le lendemain matin après un ultime coup de pression du président de la Fédération, par visio-conférence. "Fabien (Galthié) sera là en 2023. Vous, je ne sais pas, si les fuites dans la presse continuent."

26 février : Laporte soutient Galthié

Invité du Super Moscato Show sur RMC, le président de la FFR Bernard Laporte est revenu sur la contamination massive qui a frappé les joueurs et le staff du XV de France. Il a nié toute possibilité de licenciement du sélectionneur Fabien Galthié « Il n’a jamais été question que Fabien Galthié s’en aille ».

Quelques heures plus tard, Roxana Maracineanu est revenue avec fermeté sur l’épisode de contamination au sein du XV de France. La ministre des Sports a rappelé que le fait de pouvoir s’entraîner et disputer le Tournoi des 6 Nations relevait d’une autorisation et que celle-ci pouvait être retirée.

28 février : Laporte reconnaît que Galthié est sorti de la bulle

Laporte confirme que Fabien Galthié est sorti de la bulle sanitaire. Interrogé dans Stade 2 sur France Télévisions, le président de la Fédération française de rugby, a reconnu publiquement pour la première fois, que Fabien Galthié avait brisé la bulle sanitaire des Bleus.

03 mars : Le rapport de la FFR dédouane Gatlhié

Commandé par le ministère des sports et mené en interne par le secrétaire général de la FFR Christian Dullin, le rapport sur la crise sanitaire du XV de France dédouane le sélectionneur de toute responsabilité. Interrrogé par RTL, le professeur Salamon, président de la commission médicale de la FFR, précise : "Je l'écris au début de mon rapport: quoi qu’on puisse en penser, ce qu’il (Galthié) a fait, il avait le droit de le faire. Il n’y avait aucun risque particulier. Ce n’est pas lui le patient 0. C’est évident virologiquement, à la distance où il est allé voir son fils et à la distance à laquelle il y a eu les premiers cas. Je ne dis pas cela pour le défendre, il n’a pas besoin d’être défendu. Je dis cela parce que c’est la vérité.”

Par Yohan Lemaire

Contenus sponsorisés